Ethereum (ETH) - Une année 2020 pleine de promesses ...

[Résumé] White paper de Ethereum

tl;dr : Même résumé, ce white-paper est vraiment énorme. Les plus faignants devraient lire uniquement Pourquoi une nouvelle chaîne ? et Les contrats. L'un décrit la philosophie générale du projet, l'autre est l'innovation la plus impressionnante.
Pourquoi une nouvelle chaîne ?
Le protocole Bitcoin est très bien pour gérer une monnaie. Quand on a voulu implémenter d'autres concepts tels que "colored coins" et "smart property" de façon décentralisée, on a d'abord essayé de le faire en s'appuyant sur la blockchain Bitcoin. C'est la meilleure façon de faire, en informatique et surtout en cryptographie que de réutiliser un maximum de composants éprouvés.
Seulement si le protocole Bitcoin est très bien pour gérer une monnaie, il n'est pas prévu pour être générique. Du coup, implémenter des choses différentes dans la blockchain peut relever du casse-tête et demander de faire des choix discutables pour tout faire fonctionner.
Ethereum propose donc une blockchain prévue pour être générique. Léger en fonctionnalité, l'accent est mit sur la souplesse du protocole. Ainsi, si au départ Ethereum ne fait pas grand chose, il évoluera avec le temps et les idées de chacun.
La blockchain Ethereum
Dans cette partie, nous verront les principales différences entre la blockchain Ethereum et la blockchain Bitcoin.
** Version modifiée de GHOST **
Dans la blockchain Bitcoin, un bloc en suit toujours un et un seul autre. Si deux blocs valides suivent le même bloc, un seul des deux sera retenu dans la chaîne officielle, l'autre sera déclaré orphelin.
Le problème de cette approche est que la puissance de calcul qui a servi à générer le bloc orphelin est purement et simplement perdue. Cela a un impact considérable lorsqu'il y a beaucoup d'orphelins. Hors augmenter la vitesse de création des blocs (un bloc toute les dix minutes pour Bitcoin) augmente le nombre de blocs orphelins, cette augmentation est donc dangereuse pour la sécurité de la chaîne.
GHOST permet de palier à ce problème de puissance de calcul perdu. Ceci en faisant en sorte qu'un bloc référence non seulement son parent, mais aussi les blocs orphelins. Ainsi les orphelins ne sont plus perdus et renforcent, par leur proof of work, la difficulté pour un attaquant de créer une chaine parallèle.
Note : une description plus détaillée de GHOST est disponible en français ici.
La version de GHOST proposée par Etherneum est très légèrement modifiée. Principalement un bloc ne peut plus référencer n'importe quel orphelin de la chaîne, mais seulement les frères de son bloc parent. Ça réduit le rattrapage d'orphelins à un seul niveau, mais ça permet d'éviter que des petits malins s'amusent à miner des orphelins à côté du Genesis bloc là où la difficulté est moindre.
Avec ça l'intervalle entre les blocs sera de 60 secondes et la sécurité devrait être comparable à celle de Litecoin qui propose des blocs espacés de 2 minutes 30.
** La monnaie du réseau **
La monnaie du réseau sera l'ether. Son nom n'est pas le même que celui du protocole pour éviter les confusions comparables à celles qui existent entre le bitcoin (unité de compte) et le Bitcoin (protocole). Toujours pour éviter les polémiques qui remplissent le forum, les sous-unité de l'ether sont déjà nommées (ou presque) 1 ether = 1 000 finney = 1 000 000 szabo = ... = 1 000 000 000 000 000 000 wei. Les noms compris dans le "..." ne sont pas encore définits.
Cette monnaie reste sommaire. Il n'y a pas d'histoire de double signatures, de transactions dans le futur,... Toutes ces choses-là pourront être implémentées dans les contrats que nous verrons plus bas. L'utilité première de cette monnaie est de pouvoir payer les frais de transaction et servir de récompense pour les mineurs assurant la sécurité du réseau.
Dans Bitcoin, il n'y a pas de notion directe de solde à une adresse. Les transactions génèrent des "sorties" qui peuvent être utilisées pour créer de nouvelles transactions. Le solde d'une adresse est donc la somme de la valeur des sorties non dépensées associées à une adresse. Ethereum élimine ce concept que personne ne comprend. Ethereum tient à jour une association "adresse = solde" pour toutes les adresses qui ont plus de zéro ether.
D'un point de vue financier, le projet Ethereum sera crowdfundé (euh... il y a un verbe équivalent en français ?). Ce n'est pas technique comme information, mais ça à son importance pour la répartition des premiers ether. En effet, les investisseurs et le projet lui-même se partageront une somme initiale en ether. Ensuite les mineurs prendront le relais comme créateurs de valeur. Les blocs généreront toujours la même quantité d'ether, ayant deux effets. Premier effet, la valeur initiale acquise par les investisseurs va s'amenuiser peu à peu, il n'y a pas de nombre maximum d'ether jamais créé. L'inflation sera tout de même réduite au fil du temps, si produire 50 pièces quand il y a 50 pièces en circulation crée une inflation de 100%, produire 50 pièces sur 5000 pièces en circulation crée une inflation d'1%.
** Algorithme de Minage **
Bitcoin utilise des hash sha256 pour son proof of work. Demandant au mineur de trouver une valeur d'un champ libre de son bloc telle que le hash du bloc soit suffisamment prêt de zéro. Ce qui est "suffisamment" prêt est réglé par la difficulté. Cette façon de faire pose un problème : les ASIC. Ces machines qui coûtent un bras et rendent n'importe quelle carte graphique as-been on une vilaine tendance à concentrer la puissance de calcul dans les bras des plus riches. Et une puissance de calcul concentrée est mauvaise pour la sécurité.
Une autre façon de faire est d'utiliser Scrypt à la place de sha256 comme algorithme de hash. Scrypt est plus gourmand en mémoire, rendant les ASIC moins efficace comparés aux systèmes généralistes. Seulement Scrypt ne demande que 128 kilo octets de mémoire et les fabricants d'ASIC commencent à arriver à trouver des designs qui valent le coup. On ne peux pas simplement augmenter la mémoire consommée par Scrypt, car c'est une lame a double tranchant. Il faut beaucoup de mémoire pour calculer le proof of work, mais il en faut autant pour vérifier le proof of work. Demander a tous les noeuds du réseau de disposer autant de mémoire qu'un laptop moderne pourrait faire sauter beaucoup de raspberry-pi.
Pour pallier aux problèmes de Scrypt, Ethereum utilisera un autre algorithme de minage (pas basé sur du brute forçage de hash) nommé Dagger qui devrait prendre 100 Mega octets de mémoire pour générer le proof of work, mais seulement 100 Kilo octets pour le vérifier.
** Transactions **
Une transaction contient l'adresse du receveur, le nombre d'ether transférée, des données arbitraires et une signature. L'adresse de l'expéditeur peut-être déterminée depuis la signature.
La partie la plus intéressante c'est la présence de données arbitraires. On peut y metre ce qu'on veut (si j'ai bien compris). Le protocole définit son utilisation pour créer les contrats... Que nous verrons très vite.
Une autre chose à noter, il n'y a aucun moyen de préciser les frais de transactions. Ceux-ci sont déduit automatiquement et la transaction ne sera valide que si l'adresse source a assez de fond pour payer la valeur et les frais. Les frais de transactions auront le droit a leur propre paragraphe.
Les contrats
Les contrats sont des agents virtuels dans le réseau. Ils ont une adresse avec laquelle ils peuvent emmètre et recevoir des ether, un programme qui est activé quand le contrat reçoit une transaction, un espace mémoire volatile pour faire ses calculs (une espèce de mémoire vive) et un espace mémoire persistant pour y stocker des données entre deux activations.
Le programme est écrit dans un langage spécifique, étudié pour les spécificités d'Ethereum. Ce langage est Turing-complet, c'est-à-dire qu'il dispose d'une entrée, d'une sortie et permet de résoudre à peu près n'importe quel problème. Ses entrées sont principalement les fameuses données arbitraires des transactions qu'il reçoit et sa sortie est l'espace mémoire persistant. En plus de ça, le langage permet d'envoyer des transactions et d'inspecter la blockchain.
Pour illustrer ce que les contrats peuvent faire, dans le white-paper vous pourrez trouver plein d'exemples d'implémentations simplistes de problèmes courrants. Il y a une monnaie alternative, un produit dérivé financier, une émulation de Namecoin (pas simpliste, vraiment minimaliste) et plein d'autres embryons d'idées.
Pour créer un contrat, on doit envoyer une transaction sans adresse de destination, contenant le code du programme. L'adresse du contrat est déterminée à partir du hash de la transaction qui l'a créé. C'est à cette adresse qu'il faut envoyer des transactions quand on veut activer le programme.
Les frais de transaction
Dans Bitcoin les frais de transaction sont optionnels, au pire la transaction est rejetée ou délayée longtemps. Dans Ethereum, autoriser de ne pas mettre de frais de transaction serait infaisable. Les agents exécutent des programmes Turing-complet, si un de ces programmes faisait une boucle infini gratuitement, il mettrait a genoux le réseau en un rien de temps.
Bilan, des frais de transaction en dur et non-négociables. Il y a des frais différents pour à peu prêt tout, de l'envoie d'une transaction a l'exécution d'une ligne de code par un agent. Pour que ces frais s'ajustent avec le temps ils se basent sur un frai de base qui change en fonction de la difficulté. Plus la difficulté est grande, plus le frai de base est petit. Ainsi, si le court (en bourse) de l'ether augmente, les mineurs sont incités à ajouter plus de puissance de calcul et les frais diminuent pour compenser l'augmentation de la valeur de l'ether. Au contraire si le court diminue et que des mineurs se retirent, les frais augmentent puisque l'ether à moins de valeur.
Quelques références :
Elles sont toutes en anglais.
submitted by JeanBono to BitcoinFrance [link] [comments]

Game changing DEX?

Hi all, I recently blew my mind on Reloaded, "a decentralized protocol facilitating secure, fast, anonym, atomic swaps between cryptocurrency pairs across the Bitcoin and Ethereum blockchains" https://reloaded.finance/
Is it just technically possible ? As anyone heard about this ? Adam Black seems to be involved in the projet
submitted by rugy4s_saint to ethtrader [link] [comments]

Bitcoin, future colonne vertébrale d’une révolution monétaire – Le protocole RGB, une renaissance ?

Bitcoin, future colonne vertébrale d’une révolution monétaire – Le protocole RGB, une renaissance ?
L’histoire des fameux jetons cryptographiques est une vraie montagne russe depuis que leur concept a été énoncé pour la première fois, quelque années seulement après l’invention du Bitcoin. Aujourd’hui, nous allons rapidement explorer ensemble le passé de la folie de l’émission de tokens sur Bitcoin, puis nous intéresser à son futur possible. C’est parti !

La genèse de jetons cryptographiques, les “Colored Coins”

Dès 2012, nombreux ont été les curieux à vouloir exploiter les propriétés de la blockchain du Bitcoin au-delà du simple pouvoir du transfert de la pièce native du protocole. Grâce à la structure des UTXO’s (Unspent Transaction Outputs) du Bitcoin, il est possible de distinguer des pièces individuelles en les marquants avec de l’information additionnelle.

https://preview.redd.it/zryam6n2wzp51.png?width=600&format=png&auto=webp&s=ae081f769e903d86ab5777c6f5196360a3572b70
Exemple d’émission de pièces colorées (Colored coins) sur Bitcoin
Le procédé en question se nomme “Colored Coins”, simplement car les données supplémentaires qui sont rajoutées dans une transaction pour marquer un UTXO Bitcoin particulier suivent le standard RGB (“Red, Green, Blue”). Ce standard est utilisé pour définir une couleur en chiffre.
Ce concept se heurta cependant à de nombreux problèmes de scalabilité et de programmabilité rapidement, bien qu’il fût prometteur au niveau de son ingéniosité permettant de se reposer sur une base protocolaire déjà établie et aussi sécuritaire qu’est celle du Bitcoin.
S’en suivit la création de nombreuses plateformes, telle que l’Ethereum, explicitement conçues pour une création facile de jetons cryptographiques.

Les fonctionnalités recherchées des jetons cryptographiques

De nombreuses raisons expliquent l’excitation et l’empressement des développeurs et investisseurs confondus au sujet des jetons cryptographiques.
La possibilité de procéder à des levées de fonds en cryptomonnaies ad-hoc, d’émettre des jetons adossés à des monnaies fiduciaires (stablecoins) ou encore des jetons non-fongibles représentants des biens purement numériques ne cesse de pousser notre imagination.
De nombreuses raisons expliquent l’excitation et l’empressement des développeurs et investisseurs confondus au sujet des jetons cryptographiques.
La possibilité de procéder à des levées de fonds en cryptomonnaies ad-hoc, d’émettre des jetons adossés à des monnaies fiduciaires (stablecoins) ou encore des jetons non-fongibles représentants des biens purement numériques ne cesse de pousser notre imagination.

RGB, un retour aux sources

Bien qu’une majorité des efforts déployés pour la création d’une plateforme parfaite servant à l’émission de jetons se concentrent sur des réseaux hors Bitcoin, certains n’ont pas oublié l’ambition de réaliser celle-ci sur la première et principale crypto-monnaie.
Le protocole RGB est une de ces initiatives et un projet lancé et maintenu par des vétérans de l’industrie. Initialement conceptualisé par Giacomo Zucco et Peter Todd, RGB a avancé à grand pas une fois que la maintenance du projet a été entreprise par le Dr. Maxim Orlovsky et Pandora Core AG à la mi-2019.

https://preview.redd.it/6dod5ad4wzp51.png?width=324&format=png&auto=webp&s=6777c9838b79e3f75cf6f7233135f371ad2c939e
Le projet est maintenu selon une liste de standards publiée par l’association BP/LNP, qui rassemble un ensemble de propositions et de librairies de développement pour tous les projets ne touchant pas directement la première et deuxième couche du Bitcoin.
RGB est supporté également sous forme de financement par des firmes telles que Tether, Bitfinex et Bitrefill.

Le fonctionnement de RGB

Le protocole RGB se définie comme une troisième couche du Bitcoin, car elle utilise non seulement la première couche, mais peut également utiliser le Lightning Network pour son fonctionnement.
En tant que plateforme de contrats intelligents, le protocole RGB se distingue fortement de tous les projets antérieurs basés sur le Bitcoin et des plateformes hors Bitcoin.
Le protocole RGB se vante de pouvoir régler les problèmes suivants :
· L’inévitable goulot au niveau de la scalabilité d’une structure de donnée Blockchain qui rend difficile l’utilisation de jetons numériques à grande échelle.
· La confidentialité en défaut de la plupart des plateformes blockchains puisque l’ensemble des transactions et bien numériques conçus par-dessus celles-ci sont sujets à de l’analyse et surveillance.
· L’inefficience des contrats intelligents actuels, souvent dûe à des langages de programmation non-audités et à des problèmes de gouvernance des plateformes.
Pour ce faire, la création de jetons sur le protocole RGB se déroule selon une méthode particulière.
Premièrement, l’ensemble de la logique de contrat intelligent et de la création de jetons se fait hors de la première couche au travers de schémas inhérents au langage Simplicity. Ce langage permet la création de contrats complexes sécuritaires. Il faut voir cette étape comme la création des règles que les jetons devront suivre par la suite.
Tout récemment, la compagnie Blockstream a fait mention de ces avancements et a lancé le code source de Simplicity, qui sera bientôt disponible sur la plateforme Liquid, qui est une sidechain du Bitcoin.
Pour illustrer l’unicité d’un jeton digital particulier ainsi que sa possession, le protocole RGB fait usage de sceau cryptographique à usage unique (Single Use Seal), représentant l’état d’un contrat intelligent, qui est ensuite inséré dans un UTXO Bitcoin particulier. Les UTXO’s sont les monnaies distinctes sur le réseau Bitcoin et sont uniques, donc en liant un jeton ou un ensemble de jetons à un UTXO, on le rend clairement unique.
Par contre, tous traitements de l’état d’un contrat intelligent ou changement de possession d’un jeton se fait au niveau local par le détenteur des jetons ou du contrat intelligent en question. Le détenteur peut procéder à des changements de l’état du contrat intelligent au travers d’un état de transition et en dépensant l’UTXO contenant le sceau à usage unique.
Lorsque le prochain utilisateur reçoit les jetons, il doit valider le DAG (Directed Acyclic Graph) où sont marquées toutes les données de changement d’état du contrat et de changement de possession du jeton, en regardant s’il correspond bien aux règles définis par le contrat intelligent en Simplicity, aussi appelé Schéma.

https://preview.redd.it/bcvv9mn6wzp51.png?width=292&format=png&auto=webp&s=236984631d6d0880f5aba577a75579227a888b47
Un exemple de graphe orienté acyclique, ou DAG (Wikipédia).
Il n’existe donc pas de blockchain dans RGB, seulement des nœuds qui permettent aux usagers de valider que les règles locales du jeton ou du contrat intelligent ont été respectées. Chaque transaction est alors un nœud (sommet) du graphe. L’avantage, par rapport à la structure en arbre des blockchains, est qu’il est beaucoup plus rapide de parcourir et de traiter les données. Le problème des plus courts chemins – trouver le chemin le plus court entre deux sommets – est ainsi résolu de façon linéaire.
Il existe évidemment les concepts de clés privées et de Script (le langage du réseau Bitcoin) pour prouver l’authenticité de la possession des actifs cryptographiques en question.
Finalement, RGB peut se jumeler au réseau Lightning grâce au protocole Spectrum de Pandora Core AG, afin de permettre une coordination par multiples parties sur le changement d’état et de possession sur des jetons ou des contrats intelligents RGB. Cela permettra aux usagers de créer des plateformes d’échanges décentralisées (DEX) par-dessus Lightning avec des jetons RGB !

Conclusion

L’internet ne s’est pas construit en une année, il a fallu plusieurs décennies pour compléter les plusieurs couches qui font maintenant partie du protocole TCP/IP. Certains sont prêt à faire le pari que le modèle de l’internet par couche se reproduira également sur le Bitcoin. L’équipe du protocole RBG sont déjà en train de construire la troisième couche alors que le Lightning Network, n’est pas encore finie. La plateforme de choix pour la création de bien numérique n’est pas encore garantie. Dans bien des cas, il y a plusieurs questions scientifiques auxquelles il faudra encore répondre. Mais en observant ce renouveau à retourner sur Bitcoin pour la création de bien numériques, c’est à se questionner si la réponse ne se trouvait pas droit devant nos yeux… depuis le tout début !

Source :
https://journalducoin.com/analyses-dossiers/bitcoin-future-colonne-vertebrale-revolution-monetaire-protocole-rgb-renaissance/?fbclid=IwAR2Dba4mEYMlKZCAD4LckaiSwAuJOlKyb8U4dA8xShrJeXzijB-x3HuG2Vg
submitted by mary7437 to u/mary7437 [link] [comments]

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants

Voici LA chronique à découvrir, intitulée: La guerre contre Bitcoin. Idéal pour comprendre certains tenants et aboutissants… Bonne découverte.
La guerre contre Bitcoin
Bitcoin est peut-être le meilleur outil de liberté économique de cette génération, et peut-être depuis plusieurs générations. Malheureusement, Bitcoin a été furieusement étouffé par une guerre civile brutale depuis environ cinq ans maintenant; menée par des ingénieurs sociaux professionnels de certaines des entreprises les plus puissantes de l'espace des médias sociaux. Leur talent dans l'art et la science de la manipulation a permis aux "Bitcoiners" de se battre largement entre eux plutôt que de chercher à créer des modèles commerciaux innovants basés sur les données qui pourraient révolutionner l'économie mondiale via Bitcoin.
À la suite de la guerre civile de Bitcoin, trois versions concurrentes de Bitcoin ont vu le jour (BTC, BCH et Bitcoin SV ), mais il en est de même pour environ 3000 autres projets et jetons de « crypto-monnaie » se faisant passer pour des entreprises légitimes - jusqu'à un "exit scam" presque garantie, le fait de disparaitre du jour au lendemain avec tout l'argent des utilisateurs. Le principal bienfaiteur de la guerre civile Bitcoin a été Ethereum: une machine à états mondiale qui permet un déploiement facile de tokens et de contrats intelligents, mais le protocole Ethereum ne peut pas évoluer, et parmis les milliers de projets lancés, seule une poignée pourrait même être présentée comme avoir les ingrédients nécessaires pour devenir des entreprises légitimes. La plupart des autres sont des stratagèmes de Ponzi ou des émissions d'actions illégales - enrichissant les développeurs et escroquant les investisseurs amateurs.
C'est dans ce contexte que les défenseurs de BTC et de BCH, les porte-parole d'Ethereum et les altcoiners de tous bords s'alignent pour attaquer sans cesse le protocole Bitcoin préservé uniquement par le réseau BSV. Une industrie composée presque entièrement de criminels, de fraudes et d'arnaqueurs s'est unie contre BSV citant (et c'est là l'ironie) une prétendue fraude et arnaque présumée qui est l'existence même de BSV.
Nous devons nous demander pourquoi ?
Quel est le différenciateur clé de BSV?
Pourquoi tous les arnaqueurs se sont-ils unis contre lui?
Je suis fermement convaincu que pour la plupart, la motivation est la peur de la capacité de BSV à absorber l'économie mondiale et tous les autres projets «crypto» qui vont avec. Pour les autres, ou ceux qui ne comprennent pas le pouvoir du Bitcoin, ils sont entraînés dans une guerre culturelle qu'ils ne comprennent pas. Il est essentiel de comprendre les pouvoirs en jeu et leurs implications pour Bitcoin et l'économie mondiale.
Une histoire brève
Bitcoin a été lancé avec un "livre blanc" sur la liste de diffusion de cryptographie en 2008. Le pseudonyme « Satoshi Nakamoto » a déclaré une solution au problème de la double dépense. Or le problème de la double dépense de tous les précédents systèmes de paiement électronique était le seul facteur limitant l'adoption d'une monnaie électronique fonctionnelle. Il était impossible de prouver exactement qui possédait quelles unités d'argent sur leurs registres distribués, de sorte que les systèmes ne pouvaient pas faire confiance, et ces projets mourraient assez vite. Bitcoin a résolu ce problème avec un concept appelé « preuve de travail». Il poste la question: qui a brûlé le plus de puissance de calcul pour résoudre des énigmes arbitraires afin de rendre compte de l'état du registre d'une manière qui coûte de l'argent, de sorte qu'il y ait une incitation économique à tenir un compte honnête des avoirs de chacun. Ce processus est souvent appelé « exploitation minière » car les nœuds honnêtes qui maintiennent l'état du registre sont récompensés pour leur travail avec des Bitcoins toutes les dix minutes - un peu à la même manière d'un mineur d'or qui est récompensé par de l'or en échange de son travail.
Étant donné que Bitcoin n'avait aucune valeur lors de son lancement, il était extrêmement facile à miner et également gratuit d'envoyer des tonnes de transactions. En théorie, il s'agissait d'un vecteur d'attaque par déni de service (DoS). Une attaque DoS ou DDoS se produit lorsque les nœuds sont inondés de plus de données qu'ils ne peuvent en gérer et qu'ils plantent. Sur un jeune réseau Bitcoin, un crash comme celui-ci aurait été considéré comme un échec du réseau, donc un plafond de 1 Mo de données pour chaque dix minutes de temps de transaction a été codé en dur dans le logiciel - semant la première graine de la guerre civile Bitcoin . De 2009 à 2017, cette limite de 1 Mo sur le total des transactions était l'aspect technique le plus controversé du bitcoin.
Pourquoi est-ce important?
Une seule et simple transaction Bitcoin est relativement petite du point de vue des données, donc 1 Mo toutes les dix minutes donne environ trois à sept transactions par seconde avant que le réseau ne devienne trop encombré. Satoshi Nakamoto a plaidé pour un nombre de transactions au niveau de Visa, ainsi que son successeur direct en tant que développeur principal du projet, Gavin Andresen! Certains des premiers Bitcoiners influents comme Mike Hearn et Jeff Garzik ont ​​également plaidé pour plus de données par bloc pour permettre à Bitcoin de se développer pour rester un simple système de paiement électronique. Ils étaient pour des «gros blocs» contrairement au camp des «petits blocs» qui préconisaient une permanence de la limitation de 1 Mo de Bitcoin.
Le camp des "petits blocs" estiment que Bitcoin n'est pas un réseau de paiement, mais plutôt qu'il s'apparente davantage à une banque décentralisée conçue pour stocker des Bitcoins qui ne bougent jamais: une sorte de coffre-fort d'or numérique. Ils voulaient que la limite de taille des blocs de 1 Mo reste permanente sous les auspices de chaque personne exécutant un «nœud bitcoin complet» sans avoir à payer trop d'espace sur le disque dur. Cela signifierait qu'en période de congestion, les frais de transaction deviendraient absurdement élevés, mais cela n'aurait pas d'importance car le bitcoin ne devrait pas être négocié sauf en grosses quantitées de toute façon. L'autre problème est que s'il est bon marché de rejoindre la gouvernance de Bitcoin, alors le réseau est facile à attaquer par sybil, et je dirais que BTC est régi par des sybilles à ce jour.
Le camp des "gros-blocs" estime que tout le monde sur terre devrait être en mesure d'échanger et de faire ses affaires sur Bitcoin.
Les "petits-blocs" pensent que tout le monde devrait être en mesure de gérer soi-même le registre mondial chez soi, mais que seules certaines personnes très riches devraient pouvoir effectuer des transactions.
Après des années de querelles, en 2017, Bitcoin s'est scindé en deux chaînes distinctes, et en 2018, il s'est à nouveau divisé.
Alors quelle est la différence entre ces versions ?
BTC est actuellement la version qui a le prix le plus élevé, avec la plus petite taille de bloc et la plus grande puissance de calcul. Malheureusement, il est régi par des développeurs de logiciels et des sybilles qui contrôlent le consensus grâce à une utilisation intelligente de logiciels malveillants appelés «soft-fork» qui leur permet de saper les règles du Bitcoin. Ils utilisent ce pouvoir pour changer les règles des transactions en mentant aux nœuds et en leur disant de les valider quand même. Toute la culture BTC consiste à acheter du BTC afin de le conserver jusqu'à un moment dans le futur où il sera vendu. Les paiements avec BTC ou les transactions de toute nature sont méprisés.
BCH est un réseau basé sur Bitcoin qui pense que les blocs devraient être à peine légèrement plus grands, mais ils ont également des développeurs en charge des règles, tout comme BTC, et ils pensent que Bitcoin devrait être catégorisé pour être utilisé uniquement pour le commerce de détail, mais rien de plus. Le réseau change de règles tous les six mois. Les transactions non commerciales sont en général méprisées.
BSV est la version restaurée du protocole Bitcoin original avec tous les paramètres ouverts afin que les nœuds honnêtes puissent s'engager dans un consensus conformément au livre blanc de Bitcoin - par preuve de travail ! Le protocole est gravé dans la pierre afin que les développeurs de logiciels ne puissent pas bricoler les règles. Cela permet aux entreprises de planifier des décennies d'utilisation du réseau et d'investir en toute confiance. En tant que seul réseau bitcoin totalement sans autorisation, le commerce de toute nature est encouragé sur BSV. Tout, allant des réseaux sociaux aux expériences de science des données météorologiques ou aux tests de disponibilité du réseau, est encouragé. Paiements de détail, tokenisation, ou tout autre type de contrat intelligent est simple à déployer sans limitations. Bitcoin SV n'a aucun limite sauf l'esprit humain et l'esprit d'entreprise.
Et c'est la racine de la haine envers BSV.
Les "petits-blocs" ont investi toute leur réputation et leurs moyens de subsistance sur la notion que le bitcoin est incapable de s'adapter. Pendant des années, des experts présumés ont convaincu de nombreuses personnes que les limites de taille de bloc de 2 Mo, 8 Mo ou 22 Mo casseraient littéralement Bitcoin. Ils ont furieusement mis en jeux leur réputation sur ces fausses notions. Et ensuite, BSV a eu de nombreux blocs de plus de 100 Mo. En fait, il y en a même eu quelques-uns de plus de 300 Mo! prouvant que les petits-blocs se trompent sur les limites du réseau. Mais cette prise de conscience est une menace pour l'hégémonie du récit de Bitcoin. Depuis 2015, lorsque le Dr Craig Wright est apparu sur les lieux pour expliquer que le bitcoin avait en réalité ZERO limitations, il a créé un tollé massif parmi l'intelligentsia des petits-blocs. Les leaders d'opinion de l'époque étaient payés pour prendre la parole lors de conférences où ils expliquaient à tort que Bitcoin n'était rien d'autre qu'une réserve de valeur rare sans autre utilité. Le Dr Wright parlait de l'échelle illimitée du réseau, de son exhaustivité de Turing et d'autres notions inconcevables (à l'époque) sur Bitcoin. Sa passion et ses connaissances se sont heurtées à des calomnies et des railleries. Ils se sont concentrés sur l'attaque de son personnage au lieu de discuter de Bitcoin!
C'est devenu l'une des principales méthodes d'attaque des petits-blocs. Lorsque de gros-blocs parlent des capacités de Bitcoin, ils sont ridiculisés en tant qu'escrocs et le sujet est toujours dirigé très loin de la discussion technique, car les petits-blocs savent bien qu'ils sortiraient perdants. Ils fouillent les dossiers personnels et cherchent des moyens de faire taire les gens du camp des grands-blocs de Bitcoin de la même manière que les guerriers de la justice sociale s'engagent dans la culture d'annulation contre leurs ennemis politiques.
Qui est le Dr Craig Wright et que fait-il?
Si vous ne le savez pas, Craig Wright est le scientifique en chef d'une société de recherche sur Bitcoin au Royaume-Uni appelée nChain : une société de 150 à 200 informaticiens. Craig dirige l'équipe qui étudie les possibilités de Bitcoin et de ses applications dans le monde. Il est l'un des experts en criminalité numérique les plus reconnus au monde avec les certifications SANS et GIAC ainsi que les titres GSE CISSP, CISA, CISM, CCE, GCFA, GLEG, GREM et GSPA. En outre, il est un polymathe multidisciplinaire de troisième cycle: un doctorat en informatique, économie et théologie et titulaire d'une maîtrise en statistique et en droit commercial international.
En 2015, il a également été exposé par une publication conjointe de WIRED et Gizmodo en tant que Satoshi Nakamoto, le créateur de Bitcoin. Quelques jours après cette révélation, les gens qui le soutenaient ont vu leurs clés d'accès au code révoquées, et de nombreux autres ont été instantanément bannis. Craig a été mis sous enquête par le bureau des impôts australien pour ce qu'il considérait être une erreur de comptabilisation probable de ses bitcoins. Les retombées ont été agressives et rapides, avec une gigantesque armée de petits-blocs, organisée sur Reddit et autres forums, et nouvellement financée par l'argent de la startup pro-petits-blocs appelée «Blockstream». Leur message était clair: Bitcoin doit garder de petits blocs. Le Bitcoin ne peut pas évoluer, et toute personne proche de Craig Wright sera harcelée pour se conformer à une armée de comptes Twitter anonymes et sans visage.
Au cours des années suivantes, Ira Kleiman, frère du défunt Dave Kleiman, a poursuivi Craig Wright pour sa part du prétendu «Partenariat Satoshi Nakamoto», affirmant que Dave était plus impliqué qu'il ne l'était réellement, et l'affaire est en cours actuellement, jusqu'à courant 2021. Ira Kleiman pense que Craig est Satoshi et a investi une fortune incalculable et a obtenu l'argent d'investisseurs extérieurs pour poursuivre sa poursuite. Il est clair que les bailleurs de fonds d'Ira pensent que Craig est également Satoshi.
Les critiques qualifient souvent la révélation publique et le procès public de Wright de ternir énormément sa réputation, mais il convient de noter que les deux sont arrivés à Wright et qu'il ne souhaitait clairement pas être pris dans l'une ou l'autre situation.
Au lieu de cela, Craig est un défenseur passionné de la vision d'un Bitcoin avec de gros blocs, appelant à la professionnalisation, à la légalisation et à l'utilisation mondiales de Bitcoin pour une utilisation à tous les niveaux du commerce. La réponse à la passion de Craig et à ses affirmations a été d'attaquer sa réputation et d'endosser Internet avec le surnom de «Faketoshi». Lorsque de simples brimades ont échoué contre le Dr Wright, des attaques ont été intensifiées pour remettre en question ses divers diplômes, des pétitions aux universités pour enquêter sur lui pour plagiat dans divers travaux, y compris des thèses de doctorat, etc. Wright a même revendiqué des menaces contre la vie des membres de sa famille et il y a plus qu'une petite preuve que, selon Ian Grigg, une des légendes de la cryptographie: «des gens sont morts pour Bitcoin, vraiment, des gens sont morts».
Les attaques en cours
Cela ne peut être assez souligné: la communauté des petits-blocs est construite autour de tactiques d'ingénierie sociale professionnelle. Gregory Maxwell, co-fondateur de la société Blockstream, a été formé à la pratique de l'ingénierie sociale et l'a utilisé de manière si subversive comme un outil de propagande pendant son mandat en tant que modérateur rémunéré de Wikipedia, qu'il a finalement été démis de ses fonctions avec les journaux d'administration citant une litanie d'infractions, notamment:
«Gmaxwell s'est engagé dans la création de faux comptes en masse…» - Alhutch 00:05, 23 janvier 2006 (UTC)
«Menaces, insultes grossières, usurpations d'identité d'un administrateur», -Husnock 03:18, 25 janvier 2006 (UTC)
«Son comportement est scandaleux. Franchement, il est hors de contrôle à ce stade. Son comportement d'intimidation doit cesser.» - FearÉIREANN 19:36, 22 janvier 2006 (UTC)
«Sa liste de contributions est hors de propos. C'est du vandalisme. C'est un comportement auquel je m'attendrais d'un éditeur en furie, ce que, franchement, Gmaxwell est.» - Splashtalk 20h00, 22 janvier 2006 (UTC)
«Prétend être un administrateur, menaçant de bloquer les personnes qui ne sont pas d'accord avec lui, fait régulièrement des attaques personnelles» - SlimVirgin (talk) 12h22, 22 janvier 2006 (UTC)
Il passe beaucoup de temps sur Reddit et d'autres forums à semer la peur sur les dangers des gros blocs, et il a été surpris en train de faire semblant d'être plusieurs comptes à la fois en train d'avoir de très longues discussions techniques sur Reddit destinées à submerger les nouveaux arrivants avec ce qui ressemble à un débat intellectuel.
Qui d'autre est attaqué?
L'autre cible commune de la machine de guerre anti-BSV est Calvin Ayre: le milliardaire à la tête de l'empire du groupe Ayre. Calvin est un entrepreneur canadien et antiguais qui a lancé un incubateur Internet à Vancouver au tout début du boom Internet. Fils d'un éleveur de porcs, Ayre est surtout connu en dehors de l'économie Bitcoin pour la création et la professionnalisation de l'industrie du jeu d'argent sur Internet. Plus particulièrement, sous la marque Bodog, Ayre a aidé à moderniser les lois financières américaines compliquées et obsolètes en poussant les limites dans les marchés gris qui existent où les dollars américains sont utilisés à travers les frontières pour s'engager dans un commerce juridiquement compliqué comme le jeu d'argent. Son travail dans ce domaine lui a valu une petite fortune et un passage sur une liste des «plus recherchés» pour blanchiment d'argent. C'est un point sur lequel les petits-blocs aiment se concentrer, mais ils le sortent complètement de son contexte. Calvin a finalement plaidé coupable à une accusation de délit, mais a été le fer de lance de la modernisation des lois et règlements américains qui existent aujourd'hui sur les marchés complètement ouverts et fonctionnels. Il est respecté pour son travail dans l'industrie du jeu, les médias et la philanthropie. Calvin est certainement le bienvenu aux États-Unis malgré la critique souvent citée et dépassée selon laquelle il est une sorte de hors-la-loi.
Calvin Ayre
Dans l'économie Bitcoin, Ayre est une figure de proue dans la gestion de nœuds Bitcoin honnêtes pendant plusieurs années sous les marques CoinGeek et TAAL, et il est un investisseur dans nChain ainsi que plusieurs startups dans l'espace BSV. Bien qu'il soit probablement le plus gros investisseur, il n'est pas le monolithe que les petits-blocs laisseraient croire aux critiques. Il est important de comprendre que des segments entiers de l'écosystème BSV existent complètement en dehors de son influence.
Twetch, par exemple, est une entreprise indépendante appartenant à l'écosystème BSV, célèbre pour ses attaques contre les médias sociaux centralisés. Ils sont même connus pour se moquer des entreprises qui acceptent l'argent d'Ayre, en plaisantant que Calvin possède tout sauf Twetch. Bien sûr, ce n'est pas vrai. Un autre excellent exemple est l'investisseur / entrepreneur indépendant Jack Liu : ancien dirigeant de Circle et OKEX. Liu possède la marque de hackathons CambrianSV ainsi que des propriétés précieuses dans l'espace BSV telles que RelayX, Streamanity, Output Capital, FloatSV et Dimely.
Les autres acteurs clés sont MatterPool Mining et leur écosystème Mattercloud: une joint-venture entre des acteurs indépendants de l'écosystème BSV, avec des connexions directes aux protocoles BoostPOW et 21e8 et des relations avec des développeurs BSV indépendants.
Bien sûr, il existe également des marques précieuses financées par Ayre. Il s'agit notamment de la propriété partielle via l'investissement dans HandCash, Centi, TonicPow et Unwriter's Planaria Corp.
Une autre mesure importante à prendre en compte est la distribution de la puissance de hachage. Alors qu'à un moment de l'histoire, les entreprises appartenant à Ayre représentent une quantité importante de hachage sur bitcoin, BSV est aujourd'hui en grande partie exploité par des mineurs concurrents de Binance, F2Pool, OKEX et ViaBTC - dont aucun n'est «ami» de BSV ou d'Ayre, mais beaucoup sont ennemis. Ces mineurs soulignent cependant la nature ouverte et sans permission de BSV pour permettre à quiconque de participer.
Ayre est un acteur important, mais en aucun cas un contrôleur de la direction de la blockchain ou des entreprises indépendantes dans l'économie BSV.
Mais pourquoi Craig poursuit-il tout le monde en justice ?
Tout d'abord, et c'est crucial, le procès le plus important de Craig est l'affaire Kleiman. Les autres cas existent uniquement à cause de la diffamation publique du Dr Wright. Le hashtag #CraigWrightIsAFraud circule largement, poussé en grande partie par un mélange de personnages anonymes sur Twitter. Plus particulièrement Magnus Granath AKA «Hodlonaut» a été averti qu'une accusation publique de fraude courait à son encontre. La carrière du Dr Wright est en informatique et en criminalistique numérique, donc le déclarer publiquement une fraude cause un préjudice financier au Dr Wright dans son domaine d'expertise commerciale. Puisque «Hodlnaut» a refusé de cesser, on lui a envoyer une requête pour être vu au tribunal. Cela a causé le célèbre podcasteur de petits-blocs Peter McCormack à mendier d'être poursuivi aussi - en augmentant la rhétorique diffamatoire contre le Dr Wright. À la demande de McCormack, il a lui aussi été attaqué en justice pour être vu au tribunal.
Cette ère de service a engendré la campagne #DelistBSV menée en grande partie par «CZ», le PDG charismatique de Binance Exchange. Divers autres échanges comme Shapeshift et Kraken ont publié des sondages publics demandant s'ils devaient emboîter le pas, et des petits-blocs bien organisés ont voté en masse pour retirer BSV de leurs échanges - citant la toxicité du Dr Wright pour avoir intenté des poursuites en diffamation contre Hodlonaut et McCormack. Finalement, BSV a été retiré de Binance, ShapeShift et Kraken. Il a également été noté publiquement par Coinbase et Gemini qu'ils ne soutiendraient pas du tout cette version de bitcoin à la suite du drame public.
Au fur et à mesure que les choses progressaient, le fondateur de Bitcoin.com, Roger Ver, a également réalisé une vidéo publique déclarant Wright comme arnaqueur. C'était après avoir travaillé sournoisement avec les développeurs Bitcoin ABC pour coder des points de contrôle dans le logiciel ABC de Bitcoin Cash, divisant de manière permanente le réseau Bitcoin pour la deuxième et dernière fois - un acte pour lequel Roger est également poursuivi par d'autres parties privées en Floride. Roger Ver a été averti que des problèmes juridiques similaires se présenteraient à sa porte pour avoir diffamé le Dr Wright, mais les critiques publiques ont persisté jusqu'à ce que Roger soit également entendu devant le tribunal et fournisse la preuve de la fraude de Wright, sous peine de sanctions pour diffamation publique. Son cas est en instance à Antigua-et-Barbuda, où il est récemment devenu citoyen.
Et ensuite il se passe quoi ?
Nous avons établi l'histoire du Bitcoin, de la guerre civile, des attaques publiques contre Wright, Ayre et BSV. Au moment d'écrire ces lignes, nous pouvons revenir sur les attaques contre Thomas Lee, Tim Draper et Jimmy Wales pour avoir eu une proximité avec BSV. Malgré la pression sociale, le rapport Fundstrat de Lee a rendu un examen élogieux du protocole fixe et de l'évolutivité infinie de BSV. Lee et son équipe étaient heureux de prendre la parole lors des événements précédents de CoinGeek, même après le tollé public.
Pour la conférence CoinGeek 2020 à New York, McCormack, Hodlonaut, « Arthur Van Pelt » et d'autres acteurs tels que le Dan Held de Kraken et une cacophonie de trolls anonymes sur Twitter ont mis à profit leur expérience de la culture d'annulation à la bolchevique pour faire pression sur les orateurs Gary Vaynerchuk , et d'autres orateurs prévus afin de les forcer à annuler leur participation à la conférence. Cette attaque sociale contre BSV, Dr. Wright, Ayre et les autres entreprises qui utilisent le réseau BSV pourrait être un cas gigantesque de fraude à la consommation. Ils trompent activement les gens en leur faisant croire que le protocole fixe et l'évolutivité infinie de Bitcoin SV sont en quelque sorte dangereux, alors qu'en fait, le protocole et le réseau sont imperméables à toutes les attaques, à l'exception de leur ingénierie sociale.
Bitcoin SV s'est développé professionnellement avec un portefeuille de brevets de classe mondiale. Il est utilisé par des entreprises indépendantes pour réaliser des profits et il est exploité sur le marché libre par un groupe décentralisé de nœuds honnêtes qui se font concurrence. Le réseau est fixe, sécurisé et en croissance grâce aux investissements de petites entreprises et de gestionnaires de capitaux mondiaux. Les mensonges au contraire sont basés sur une campagne massive de dénigrement perpétrée par les communautés d'autres cryptomonnaie qui craignent l'adoption mondiale de BSV comme outil de commerce et ce que cela signifiera pour eux. L'histoire ne sera pas gentille avec ces manipulateurs et leurs réseaux qui sont financés par les fraudes probables des échanges de crypto-monnaies off-shore, le (très probablement) frauduleux Tether Stablecoin, et l'économie de "pump-and-dump" qui sous-tend 95% du volume de négociation de l'ensemble de l'économie cryptomonnaie actuelle.
C'est une guerre civile. Il y aura toujours des victimes, mais alors que BTC et BCH se concentrent sur les ragots et les affaires illicites, BSV veut que le monde entier soit plus libre, plus souverain et plus capable de coopérer sur le registre mondial de la vérité afin que les entrepreneurs du monde puissent s'engager dans les grandes entreprises ou de simples nano-services sont rendus possibles uniquement par Bitcoin. Bitcoin est un test d'intelligence. Au fil du temps, les personnes intelligentes pourront voir à travers le brouillard de distorsion de la réalité créé pour confondre les innocents et reconnaître cela pour ce que c'est, une attaque coordonnée pour tenter de supprimer une technologie supérieure qui les rendrait obsolètes.

Des exemples d'applications Bitcoin que vous pouvez essayer dès aujourd'hui gratuitement ?
Si vous vous sentez prêt à faire le premier pas dans le futur vous êtes libres de tester les meilleurs applications du Metanet sur https://metastore.app/apps?sort=money
Le site le plus populaire du Metanet à ce jour est bit.ly/twetchapp, une version de twitter incensurable sur la blockchain, allez jeter un oeil !

_______________________
sources: traduit et inspiré de https://coingeek.com/the-war-on-bitcoin/
image : https://imgur.com/1Yb0Yle
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

12$ pour interagir avec le protocole : les frais sur Ethereum explosent et sont inarrêtables

Ethereum est la blockchain la plus utilisée à ce jour, mais les frais sur celle-ci viennent d'exploser un triste record avec des frais à 12$ en moyenne pour interagir avec le protocole, du à une utilisation supérieure à 90% de la capacité depuis mai 2020 et un manque de capacité à passer à l'échelle alors que la demande continue à croître.
Cela rappelle la situation de BTC en 2017. A cette époque les frais de BTC avaient atteint les 54$ de moyenne par transaction. L'ironie est que quelques mois avant cette hausse, le créateur d'Ethereum s'était moqué de BTC parce que les frais atteignait les 0.05$, il avait alors annoncé: "La monnaie d’internet ne devrait pas coûter 0,05$ par transaction!". Comparez ça aux frais d'Ethereum à $12 aujourd'hui.
La vérité est qu'Ethereum ne passe pas à l'échelle, que ce soit ETH 1.0 ou la promesse d'un ETH 2.0 qui ne sera au mieux qu'une fuite en avant pour acheter un peu plus de temps avant de retrouver les mêmes problèmes.
Mais pourquoi Ethereum ne peut pas passer à l'échelle ?
La réponse est simple : à cause du proof-of-stake (preuve d'enjeux) et de l'account-based-model (modèle basé sur les comptes) qui sont la base de sa philosophie.
Le proof of stake ne motive pas les stakers, qui bloquent leur ethereums pour pouvoir miner des blocs, à investir dans du meilleur matériel & dans une meilleure connexion qui serait nécessaire pour permettre au réseau de passer à l'échelle.
Ensuite, l'accounting-based model d'ethereum, qui gère chaque adresse comme un compte en banque, empêche la technologie de portefeuilles de validation simplifiée (SPV) qui est possible sur Bitcoin et le seul moyen de passer à l'échelle massive une monnaie digitale décentralisée.
Le créateur de Bitcoin avait déjà prévu cette évolution et à conçu Bitcoin pour passer à l'échelle à l'infini grâce à un modèle novateur appelé UTXO-based-model, qui est un modèle basé sur les "sortie de transaction non dépensées", ou plus simplement similaire aux pièces et billets que vous avez dans votre portefeuille, mais en version digitale.
BTC, maintenant Ethereum, des frais qui explosent sont-ils le futur de toutes les cryptos ?
En quelque sortes, oui. Voilà ce qui arrive quand on est sur une blockchain qui ne passe pas a l'échelle comme BitcoinSV (BSV).
Et encore ça pourrait être bien pire, explication: L'explosion des frais ETH est surtout due à ce qu'on appelle la DeFI (regroupement de cryptomonnaies sans valeurs, appelées "shitcoin", sous l'écosystème Ethereum) qui génère plus de transactions qu'à la normal auprès de la blockchain ethereum. Presque tous les projets DeFi ont été créés par des individus qui forcent continuellement du code pour créer des pièces de monnaie dont la valeur monte en flèche et redescend parfois à vitesse lumière car ce sont évidement des stratagèmes de Ponzi en masse. Quoi qu'il en soit, ces schémas de Ponzi sont populaires car ils rapportent à leurs créateurs des gains presque garantis à court terme au détriment des actionnaires qui se font complètement arnaquer en masse et souvent sans recourt possible.
Cependant, ces tokens sur Ethereum n'ont pour la plupart absolument aucune utilité, utilisation ou avenir réel. En d'autres termes, Ethereum et DeFi n'ont pas de chemin à long terme vers la rentabilité car la façon dont Ethereum est géré et commercialisé n'encourage pas un état d'esprit productif ou progressiste. C'est aussi pour cela que les frais augmente, imaginez si 7 milliards d'utilisateurs devaient se servir d'ETH en même temps comme moyen de transfert. Et bien il faudrait 37ans pour obtenir une confirmation réseau et les frais ETH pour un transfert immédiat serait alors multiplié par X100000!!!
La cryptomonnaie est-elle prête à accueillir le monde entier ?
Comparez à BitcoinSV qui avec ses blocs sans limite, son écosystème, ses frais infimes ($0.0002 par transaction en moyenne alors qu'il gère déjà 50% du volume d'ETH), et sa technologie SPV peut largement accueillir 7 milliards d'utilisateurs et bien plus encore (transferts IOT, push d'apps d'intelligence artificielle, etc).
Mais ça peu de gens savent ou ne l'accepte dans la cryptosphère qui est parfois rongé par la cupidité, la jalousie et une psychologie très tribale. Si vous gravitez dans l'atmosphère de BSV vous constaterez qu'elle est libéré et vacciné contre ce cancer des manipulations multiples et est surtout taillé pour chaque habitant de notre si belle planète, même ceux débancarisé.
Des exemples d'applications Bitcoin que vous pouvez essayer dès aujourd'hui gratuitement ?
Découvrez Twetch ou Baemail ou découvrez toutes les applications Bitcoin sur le MetaStore
_____
image : https://i.imgur.com/63jNM1d.jpg
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Curve : 1 milliard de $ de tokens verrouillés malgré une gestion polémique

Curve a atteint un milliard de dollars de jetons verrouillés, devenant ainsi le troisième protocole DeFi à réaliser cette performance. Cette nouvelle appréciable fait suite au lancement retentissant de son jeton de gouvernance, le CRV.

Curve joue dans la cour des grands

Selon le site d'analyse de données DeFi Pulse, Curve, un exchange décentralisé (DEX) tournant sur Ethereum, comptabilise actuellement 1 milliard de dollars de jetons en staking.
La plateforme de trading de stablecoins occupe donc désormais la troisième place dans le classement des protocoles de financement décentralisé (DeFi) ayant la valeur totale verrouillée (TVL) la plus élevée.
Par ailleurs, Curve est également devenu la troisième DeFi à franchir le cap du milliard de dollars en TVL, un jour après que le protocole de prêt Aave (LEND) ait passé cette même barre.

Une gouvernance controversée

Vendredi dernier, la cryptosphère a assisté au lancement prématuré des jetons de gouvernance (CRV) et des contrats intelligents de Curve, le tout sous le regard impuissant de l'équipe de développement.
En effet, un développeur anonyme a pris l'initiative de déployer le projet d'organisation autonome décentralisée (DAO) de l'exchange. Pour ce faire, il a dépensé 19,9 éthers (ETH), soit près de 8 500 dollars à l'heure de l’écriture de ces lignes.
Plus tard, à la suite de certaines vérifications, le compte Twitter de Curve a rendu le déploiement inopiné officiel par ces mots :
« Quelqu'un a déployé $CRV sur la base de contrats intelligents que nous avions publiés sur github, en première ligne de nos efforts. Bien que nous ayons été sceptiques au départ, il nous a semblé que c'était un déploiement acceptable avec un code, des données et des clés d'administration correctes. En raison de la popularité du jeton/DAO, nous avons dû l'adopter ».
À la suite de cette annonce, de nombreux détenteurs de CRV ont procédé au staking de leurs jetons en vue de gagner des récompenses. Cependant, peu à peu, des rumeurs de jetons préminés sont apparues, conduisant à des accusations de fraude formulées contre Curve.
L'exchange a dit avoir préminé 80 000 CRV afin de pouvoir vérifier le code précédemment déployé de manière inattendue. Cette explication a eu le mérite de ne pas sonner vrai pour beaucoup de membres de la communauté.
Cependant, les chiffres cités ci-dessus montrent que plusieurs personnes ont choisi de faire confiance à Curve. De plus, des échanges tels que Binance, OKEx et Poloniex sont déjà prêts à supporter le CRV.
submitted by PlasticQueasy6873 to u/PlasticQueasy6873 [link] [comments]

«Les blockchains ne passent pas à l'échelle» - vraiment?

Il y a une rhétorique dominante parmi les passionnés de monnaie numérique et les «personnalités» qui disent que «les blockchains ne passent pas à l'échelle» ou qu'elles ne le font pas bien. C'est cette rhétorique qui a convaincu un grand nombre de partisans de BTC à se rallier derrière le mantra "offchain" c'est-à-dire «en dehors de la blockchain». Année après année, nous voyons des conférences sur la blockchain discuter des merveilles de la technologie, et dans le même élan, elles déclarent que sortir les données de la chaîne est en quelque sorte une bonne chose.

Pour beaucoup de ces personnalités qui ont passé d'innombrables heures à lutter contre l'écriture des données sur la chaine, Bitcoin SV représente un adversaire qui remet en question toute leur philosophie. C'est pour cette raison que vous entendez des gens comme Adam Back déplorer les réussites atteintes par BSV; ce qui prouve leur hypocrisie un peu plus chaque jour.

Alors que les partisans de BTC estiment que seules les transactions monétaires devraient être écrites sur la blockchain (et que seules ces transactions sont précieuses), Bitcoin SV accueille toutes les données du monde, et les considèrent toutes comme précieuses. Vous ne pourriez pas avoir une opinion plus opposée sur un sujet.

Quelque part entre ces deux façons de penser opposées se trouve la multitude des altcoins, chacune se considérant digne d'enregistrer un certain type de données bien spécifique. Mais aucun autre projet n'englobe l'ensemble de toutes les données en leur accordant de la valeur.

La philosophie d'une blockchain n'est qu'une petite partie du puzzle. L'essentiel est que la philosophie soit entièrement soutenue par des prouesses techniques. De toute évidence, comme nous l'avons vu maintes et maintes fois, BSV continue d'exploser des records historiques en nombre de transactions.

Rien qu'en jetant un oeil aux métriques, BSV apparaît comme le roi de la technologie blockchain. Laissons de côté les promesses de capacités futures (surtout étant donné que l'écosystème blockchain est criblé de fausses promesses) - et concentrons-nous sur le classement actuel.

https://imgur.com/mcFSYat

Le graphique ci-dessus n'est pas basé sur des résultats théoriques de laboratoire. Il s'agit d'une métrique de ce qui a été démontré jusqu'à présent dans le monde réel, sur une blockchain publique, et en direct.

Techniquement, si vous ne regardez que les statistiques de la blockchain, BSV a enregistré plus de 3500 transactions par seconde (TPS). Cela s'est produit avec le record du monde de l'entreprise TAAL établissant un block de 309 Mo. Cependant, ce nombre a été intentionnellement omis du graphique car le traitement par TAAL n'a pas été effectué dans des circonstances habituelles.

Ensuite, il y a le réseau Bitcoin SV STN, qui est un réseau de test spécialement configuré pour tester l'évolutivité de Bitcoin. Celui-ci a récemment culminé à plus de 2400 TPS.

https://imgur.com/3bhqO5l

Mais comme le dit Daniel Connolly, développeur principal du logiciel Bitcoin SV Node, ce ne sont pas les performances de pointe, mais plutôt les performances soutenues qui sont importantes. Examiner les performances de pointe est une fausse mesure de la sécurité, que de nombreux projets utilisent frauduleusement. Mais même ainsi, sur le STN, BSV a atteint une performance soutenue de 1426 TPS pendant 8 heures. Un record.

Sans aucun doute, les opposants qui voient cela ne tarderont pas à sauter dans le train des «promesses». Oui, c’est vrai qu’Ethereum à une future version "Casper" qui prévoit d'augmenter son débit, et Cardano a des améliorations prévues aussi… mais et alors? Pensez-vous que les ingénieurs de nœuds BSV sont assis à se tourner les pouces en attendant? BSV a le projet Teranode en développement qui éclipsera les chiffres actuels avec des blocs de plusieurs TeraOctets. Mais ne nous laissons pas trop emporter par les promesses - je les méprise comme personne.

La philosophie de BSV de passer à l'échelle rapidement signifie que les nœuds ne sont pas des machines pour amateurs. Le refrain de BTC selon lequel «tout le monde a besoin de gérer son propre nœud» est un moyen sûr de s'assurer que votre blockchain ne passera jamais à l'échelle.

BSV est résolu à se retrouver dans des datacenters - et fidèle au livre blanc de Satoshi Nakamoto, il permet aux utilisateurs d'être de simples utilisateurs. BSV n'essaye pas de forcer les utilisateurs quotidiens à devoir tenir un registre de l'historique complet des transactions de la blockchain, comme ça semble être l'obsession de BTC. BSV souhaite que sa blockchain héberge le futur d'Internet, que nous avons baptisé le «Metanet». Personne aujourd'hui ne s'attend à ce que vous ayez l'intégralité d'Internet sur votre ordinateur à la maison, et Bitcoin ne s'attend pas non plus à ce que vous ayez l'intégralité du Metanet chez vous.

Les utilisateurs peuvent alors être de simples utilisateurs - et ils peuvent toujours fonctionner en toute sécurité à l'aide de preuves appelées "SPV". SPV signifie "Vérification de Paiement Simplifiée", c'est une méthode que Satoshi Nakamoto a décrite pour la première fois dans le livre blanc de Bitcoin. À l'échelle mondiale, les portefeuilles SPV sont une nécessité absolue. Le concept est simple, mais les détails de la méthode ont été omis par Satoshi, et l'entreprise nChain détient maintenant le brevet decette méthode. Cela garantit la protection de la technologie SPV au protocole Bitcoin original qui survit sous le nom BSV, et assure son avenir pour le passage à l'échelle.

Selon le directeur scientifique de nChain, le Dr Wright: «Les utilisateurs du système sont uniquement tenus de conserver une copie de l'en-tête des blocs auxquels ils peuvent comparer leurs transactions. À l'heure actuelle, l'en-tête d'un bloc a une taille inférieure à 50 Mo. De nombreux fichiers d'image dépassent cette taille. La croissance de ces données est linéaire, alors que le système Bitcoin évolue par la loi de Moore et donc de manière exponentielle.»

En d'autres termes, les portefeuilles Bitcoin de tous les jours, comme celui sur votre smartphone, resteront toujours utilisables quelle que soit la taille de la blockchain, et ce tout en restants sécurisés.

Et comme nChain détient le brevet de cette technologie, si une autre blockchain souhaite évoluer à l'échelle mondiale et éviter d'une manière ou d'une autre que chaque utilisateur doive faire tourner son propre serveur de noeud, elle devra trouver une nouvelle façon de le faire. On leur souhaite bonne chance.

BSV a avancé à pas de géant face à la concurrence, et il ne fait aucun doute que beaucoup d'entreprises dans le monde qui s'intéressent à la blockchain commencent à en prendre conscience. Il n'y a qu'un seul projet blockchain qui a non seulement prouvé sa volonté d'évoluer, mais qui l'a démontré par des records historiques, et a également protégé son avenir avec une série d'inventions et de brevets.

inspiré et traduit de l'article en anglais: https://coingeek.com/blockchains-dont-scale-except-bitcoin-sv/
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Ethereum

Imaginé par Vitalik Buterin, qui publie une première description de son projet en décembre 2013, Ethereum est une blockchain publique permettant la création de contrats intelligents. La première version du logiciel, appelée Frontier, a été publiée le 30 juillet 2015. En mars 2016, la nouvelle version du logiciel prend le nom de Homestead. Les prochaines versions : Metropolis suivie de Serenity sont en cours de développement.
Ethereum est une plateforme décentralisée sur laquelle tournent des smart contracts : des applications qui s’exécutent exactement comme elles ont été programmées, sans possibilité de temps mort, de censure, de fraude ou d’interférence d’un tiers. L’ambition derrière les smart contracts est de fournir un niveau de sécurité d’exécution supérieur à celui proposé actuellement par le droit des contrats en diminuant les frais de transactions et les coûts légaux liés à la formalisation d’obligations contractuelles.
Ethereum possède son propre token, ou unité de compte appelée l’ether qui doit être dépensé au fur et à mesure de l’exécution du smart contract, avec une facturation progressive par le réseau du nombre d’opérations de calcul utilisées par le smart contract.
La blockchain Ethereum enregistre les contrats, exprimés comme un ensemble d’instructions de bas niveau, et dans un langage Turing-complet. Un contrat est un programme qui tourne sur tous les nœuds du réseau Ethereum. Les contrats portés par Ethereum peuvent stocker des données, envoyer ou recevoir des paiements, stocker des ethers et exécuter un ensemble infini d’actions de calcul, en opérant comme des agents décentralisés autonomes.
Le procédé de minage, actuellement de type Proof-of-Work, passera au Proof-of-Stake avec la version Serenity afin de limiter la consommation d’électricité du réseau. Cette mise à jour comportera également des changements concernant l’émission des ethers. La question du nombre total d’ethers ou du taux d’inflation définitif n’est pas encore tranchée.
submitted by Usefmohamed to u/Usefmohamed [link] [comments]

BTC-ETH-VDS, le processus itératif pour la crypto-monnaie

L’itération est l’activité de répétition du processus de rétroaction, dont le but est d’approcher un résultat parfait et de continuer à se mettre à jour. Le résultat après chaque itération est un nouveau point de départ pour la prochaine itération. Presque tous les succès techniques font de l’auto-percée dans un itération constante vers une meilleure direction.
Bitcoin, la première crypto-monnaie au monde, s’appuie sur la technologie de la chaîne de blocs pour fournir aux gens un moyen de se faire confiance et de réaliser des transactions de pair à pair sans intermédiaire tiers de confiance. De nombreuses pièces concurrentielles qui sont apparues dans l’industrie depuis lors ont ajouté de nouvelles technologie et idées mises en œuvre par la blockchain sur la base de Bitcoin. Ethereum est salué comme une « plate-forme blockchain de deuxième génération » en raison de l’ajout de la machine virtuelle Ethereum décentralisée pour exécuter les contrats de pair à pair. L’innovation de Erhereum est considérée comme une itération très réussie dans le domaine de la crypto-monnaie.
VDS est sortie en 2019. Il a parfaitement intégré les fonctions les plus prometteuses des projets sur le marché grâce à une logique minutieuse et a ajouté des innovations sur cette base. VDS a réussi à construire un écosystème décentralisé dynamique et diversifié, et a effectué une nouvelle itération dans le domaine des crypto-monnaies.
Ethereum a été le pionnier de la technologie des contrats intelligents dans le domaine de la blockchain, mais il a continuellement innovée et améliorée au cours des prochaines années pour en faire le leader de l'industrie. Cependant, le problème des rares utilisateurs de DApp a tourmenté les développeurs d'applications tiers sur la chaîne publique de Ethereum. À un moment donné, le nombre d'utilisateurs de DApp est encore inférieur à celui des développeurs actifs. Vollar est la monnaie en circulation dans l'écosystème de VDS, et le commerce de résonance est le canal d'échange à sens unique de Bitcoin à Vollar. Le développement du commerce de résonance attire de très nombreux utilisateurs de Bitcoin vers VDS. Pendant ce temps, les Bitcoins du commerce de résonance sont utilisés pour récompenser la compétition de fission chaque semaine de bloc dans l'écosystème décentralisé VDS afin de stimuler la croissance des utilisateurs, chacun étant un utilisateur potentiel du DApp. De plus, VDS a réalisé la promotion de la fission interpersonnelle multicouche du réseau de timbre et fiducie. En tant que réseau interpersonnel de confiance, il aidera DApp à atteindre une vitesse de propagation plus rapide. Le système de diffusion d'enchères publicitaires non centralisé VAD est le canal permettant aux développeurs DApp de diffuser des publicités avec précision. Le VDS est un écosystème diversifié qui attire continuellement les gens à se joindre à une variété de technologies et de règles, ce qui indique également que DApp sur la chaîne de VDS aura naturellement plus d'utilisateurs potentiels et sera plus accessible.
En plus de la technologie de contrat intelligent de Ethereum, VDS a intégré la technologie de nœud super maître de Dash et la technologie à l’épreuve de la connaissance de zéro de Zcash.
VDS a suivi les nœuds distribués de Dash Coin et ajouté à la chaîne la synchronisation des données de transaction, la diffusion de VAD mentionnée ci-dessus et les fonctions de chat secrètes, etc. Il a construit un réseau anonyme décentralisé basé sur les nœuds distribués, ajoutant plus de possibilités à l'application des nœuds maîtres supers. La technologie à l’épreuve de la connaissance de zéro de Zcash est de loin l'une des technologies de trading anonyme les plus sécurisées au monde. Tout en utilisant la preuve de la connaissance de zéro, VDS a ajouté sa technologie du commerce de résonance unique à l'écosystème, qui aide les joueurs de l'écosystème de VDS à faire des transactions anonymes, mais aide les joueurs de Bitcoin dont la confidentialité se perd à retrouver l'anonymat des actifs par le canal du commerce de résonance. VDS embrasse les technologies les plus prometteuses dans le domaine et a développé la sienne. C'est une autre itération de la crypto-monnaie en combinant les anciennes et les nouvelles technologies avec des règles.
submitted by YvanMay to u/YvanMay [link] [comments]

Prometheus | Integration entre le processus d'affaires et la blockchain

Prometheus | Integration entre le processus d'affaires et la blockchain

VERSION FRANÇAISE
RECOMPENSES ET PRIMES| WEBSITE | VIDEO DE PRESENTATION MPV | LIVRE BLANC | LIGHTPAPER
AVERTISSEMENT
La version intégrale en Français sera prochainement disponible, veuillez consulter cette page régulièrement. Nous vous remercions pour votre patience et votre compréhension.
Date de création: 27 Décembre 2019 Dernière mise a jours: 27 Décembre 2019
Qu’est-ce que le projet Prometheus ? Le projet Prometheus a créé un MVP entièrement fonctionnel qui permet à l'utilisateur de se connecter à la base de données en quelques clics, de sélectionner une table et une colonne à transférer vers une blockchain, de sélectionner le type de blockchain (Prometheus, Ethereum, Cardano, Stellar ...) permettant ainsi de choisir si l'action sera exécutée une seule fois ou de façon répétitive. Le processus inverse peut également être effectué pour déplacer les données de la blockchain vers la base de données.
Le principal problème de la technologie blockchain est son utilisation de masse et l'utilisation de la technologie pour résoudre les problèmes du monde réel. Partout où il existe un problème de confiance entre deux entités, la technologie blockchain peut aider à résoudre le problème. La principale caractéristique de cette technologie avancée est que les informations une fois écrites dans le bloc ne peuvent plus être modifiées. Créer une blockchain à partir de zéro qui peut répondre aux besoins de l'entité commerciale peut être très coûteux et long.
L'application de la technologie Prometheus permettra d'intégrer une partie de votre processus d'affaires (Également appelé processus métier ou processus d'entreprise ou processus opérationnel) à la blockchain de manière rapide et pratique, ce qui vous donnera un énorme avantage sur le marché. La plateforme Prometheus dispose déjà d'un produit prototype fonctionnel qui permet une intégration rapide et facile de la base de données, c'est-à-dire le transfert des données de la base de données sur la blockchain pour les clients. Grâce à l'utilisation de la plate-forme avec les options simple de l'application « Sélectionner et cliquer », les utilisateurs peuvent choisir les graphiques et les données de leur base de données, c'est-à-dire quelle partie de données de leur entreprise ils souhaitent transférer sur la blockchain, ainsi de cette manière, ils peuvent devenir un véritable « précurseur », en d'autres termes - un utilisateur de la technologie blockchain dans leur propre entreprise.
Prométhée est une solution simple mais très efficace. Aujourd'hui, chaque entreprise utilise des bases de données relationnelles dans son processus d'entreprise. Prometheus dispose d'un logiciel qui leur permet de se connecter facilement à leurs bases de données et de transférer sans effort les données sélectionnées vers la blockchain souhaitée. Il s'agit d'un service unique au monde qui leur permettra de devenir les utilisateurs de la technologie blockchain. Ce système améliorera leurs processus commerciaux et leur donnera un avantage en termes de compétitivité.
Quelle est notre vision et notre mission ? Notre vision est de faciliter l'utilisation de la technologie blockchain à travers le produit qui permettra un transfert d'une partie du processus d'affaires vers une blockchain souhaitée, abordable en terme de coût et efficace.
La mission de la plateforme Prometheus est de contribuer à l'utilisation globale de la blockchain dans le monde. L'utilisation est énorme et Prometheus ne se limite pas à un secteur économique particulier, mais à ses solutions universelles d'application de la technologie blockchain pour permettre à toute entreprise de transférer une partie de ses activités sur la blockchain.
Protection des participants ICO Prometheus est absolument transparent sur le développement de la future plateforme. Avec notre produit et notre structure d' organisation, nous sommes confiants dans la bonne exécution du projet. Pour cette raison, nous offrons aux participants ICO une protection absolue, ce que l'on ne voit pas encore dans le monde ICO.
Si le plafond nécessaire minimum de 530 000 $ n'est pas atteint pour développer la future plate-forme et un modèle commercial réussi après l'ICO, Prometheus sera automatiquement retourné via un contrat intelligent Ethereum.
Après avoir franchi le plafond nécessaire minimum (le cap est de 11 000 000 $), Prometheus proposera plusieurs experts indépendants ayant autorité dans le développement de logiciels qui vérifieront que le développement de la plateforme est conforme au carnet de route. Tous les participants de l’ICO voteront pour leur favori, tandis que les acheteurs et/ou investisseurs de plus de 1 000 $ pourront nommer leur expert. Si un expert détermine que le développement de la plateforme Prometheus ne se déroule pas selon le carnet de route dans la période prévue, tous les acheteurs et/ou investisseurs se verront rembourser le montant investi déduit du montant proportionnel de 530 000 $.
Information sur le Jeton (Token)
Nom du Token : Prometheus • Extension du Token : PRO • Approvisionnement Total : 200,000,000 • Mise en circulation : 140,000,000 • Décimal : 18 • Plateforme : Ethereum, ERC20 • Date IEO : 1er Février 2020 – 1er Mai 2020 • Prix IEO : 1 PRO = 0.1 USD • Plafond minimum nécessaire : 530,000 USD • Plafond requis : 11,000,000 USD
CONTACT : FACEBOOK | TELEGRAM | TWITTER | LINKEDIN | YOUTUBE | FAQ MORE INFOS: CRYPTOTOTEM | ICOBENCH | TRACKICO | BITCOINTALK
RÉCOMPENSES ET PRIMES
submitted by HGETH to PrometheusPlatform [link] [comments]

Brave.

Brave est un navigateur blockchain type Open source qui met la vie privée des utilisateurs en tête et bloque par défaut les publicités et les trackers. Il dispose d'un cryptage de bout en bout des données et d'un client VPN/TOR intégré, il vous permet de travailler avec des torrents et des liens magnet, il prend en charge des applications décentralisées ... et, en plus, il paie les utilisateurs pour chaque affiche des publicités avec des Basic Attention Tokens natifs. Pour ce faire, la portefeuille de crypto-monnaie est intégré dans le navigateur, qui prend en charge des BAT.

Basic Attention Token n'est pas une sorte de noname sur la ligne 2000 de CoinMarketCap. Ceci est une crypto-monnaie, qui est à la place 30 en termes de capitalisation, elle est à vendre sur toutes les plus grandes bourses, telles que Binance, et elle est soutenue par tous les portefeuilles de crypto-monnaie populaires.

À ce jour Brave est considéré comme l'un des meilleurs navigateurs pour le Web 3.0.

Le navigateur blockchain Brave a été introduit en 2015 pour la première fois. Le fondateur du projet est Brendan Eich, co-fondateur de Mozilla Project et créateur de JavaScript. Sabge fonctionne sur la base de Chromium de Google, et son code source est entièrement ouvert. Il y a des versions pour Windows, MacOS, Linux, IOS et Android.

Le fait intéressant: en 2018, Brave Software Inc. a fini à la douzième place dans le classement des entreprises technologiques les plus prometteuses à surveiller, selon le Wall Street Journal. En outre, Brave est devenu le navigateur par défaut dans le smartphone blockchain HTC EXODUS.

Les trucs essentiels du navigateur:

- la possibilité de gagner des Basic Attention Tokens (BAT) pour regarder des publicités, créer du contenu, participer à airdrops et effectuer des tâches simples (nous en parlerons plus en détail ci-dessous);

- bloquer les publicités, les bannières, les pop-ups, les trackers et les cookies de tiers par défaut (vous pouvez également désactiver les boutons des réseaux sociaux et les messages intégrés dans les paramètres);

- cryptage de bout en bout des données, VPN et TOR intégrés, HTTPS forcé (par exemple, en plus de la fonction trés connue « ouvrir l'onglet privé », il y a aussi une fonction « ouvrir l'onglet privé avec TOR »);

- portefeuille crypto-monnaie intégrée avec le soutien de Basic Attention Tokens, Bitcoin, ethereum et lightcoin, qui vous permet de travailler avec des applications décentralisées basées sur ethereum et ETH-nodes. L'icône pour accéder au portefeuille se trouve juste à côté de la barre d'adresse, et l'interface ressemble à MetaMask. Pour trouver votre adresse et recharger votre portefeuille, cliquez sur Add funds. Pour obtenir SEED à restaurer, appuyez sur l'engrenage.

- système de micropaiement Brave Payments intégré. En bref, vous pouvez effectuer de petits paiements en faveur de vos sites préférés que vous visitez le plus souvent : dans les paramètres, il suffit de spécifier le montant en BAT ou d'une autre crypto monnaie que vous êtes prêt.e.s à dépenser dans un mois, et le navigateur lui-même divisera l'argent entre les ressources que vous choisissez proportionnellement au nombre de vos visites;

NB: les identifiants de portefeuilles et toutes les transactions sont anonymes, donc personne, même Brave lui-même, ne sait qui à qui et combien de BAT il envoie.

- possibilité d'envoyer des dons directement aux créateurs de contenu, tels que les blogueurs qui ont leur propres sites ou les utilisateurs de YouTube, Twitch et Twitter. Par ailleurs, le navigateur détermine lui-même les créateurs de la vidéo, indépendamment du site sur lequel la vidéo est publiée.

- prise en charge des fichiers torrent et des liens magnet.

En plus, puisque le navigateur est basé sur Chromium, vous pouvez synchroniser rapidement vos données, signets, histore et onglets.

Les analystes confirment la perspective prometteuse du navigateur Brave — même si l'utilisateur n'est pas intéressé par une publicité de qualité, il va avoir un excellent navigateur rapide pour accéder l’Internet. De son coté, les annonceurs reçoivent un outil d'analyse offrant des données pertinentes sur l'activité des utilisateurs.
Télécharger https://brave.com/vad601
submitted by vadim77top to u/vadim77top [link] [comments]

Enfin des infos sur la monnaie (Ca)Libra de facebook. Vos avis/analyses ?

monnaie Libra
Facebook announces Libra cryptocurrency: All you need to know | TechCrunch https://techcrunch.com/2019/06/18/facebook-libra/
Facebook confirms it will launch a cryptocurrency called Libra in 2020 - The Verge https://www.theverge.com/2019/6/18/18682290/facebook-libra-cryptocurrency-visa-mastercard-digital-currency-calibra-wallet-announce
Facebook Cryptocurrency: Calibra’s Privacy Implications | Fortune http://fortune.com/2019/06/18/facebook-cryptocurrency-libra-privacy/
Facebook’s Libra ‘cryptocurrency’ is missing one thing: monetary policy https://thenextweb.com/hardfork/2019/06/18/facebooks-libra-cryptocurrency-monetary-policy-calibra-blockchain/
Facebook's New Coin: 5 Things to Know About Project Libra | Fortune http://fortune.com/2019/06/18/facebook-project-libra-crypto-coin-cryptocurrency-how-it-works/
Libra White Paper | Blockchain, Association, Reserve https://libra.org/en-US/white-pape Factbox: Facebook's new cryptocurrency Libra and digital wallet Calibra - Reuters https://www.reuters.com/article/us-facebook-crypto-facts/factbox-facebooks-new-cryptocurrency-libra-and-digital-wallet-calibra-idUSKCN1TJ0U3?feedType=RSS&feedName=technologyNews
Calibra | Digital Wallet for Libra Cryptocurrency https://calibra.com/#newsletter
Cryptomonnaie Libra : Bruno le Maire a des questions, voici des réponses https://www.numerama.com/politique/527114-cryptomonnaie-libra-bruno-le-maire-a-des-questions-voici-des-reponses.html
Chair of the House Financial Services Committee says Facebook should halt development of Libra until Congress investigates, calls on Facebook execs to testify (Makena Kelly/The Verge) https://www.theverge.com/2019/6/18/18684268/facebook-libra-cryptocurrency-stop-congress-house-democrat-maxine-waters-regulation
While Facebook's Libra plays at decentralization, it is still entrenched in Facebook, and using it means trusting Facebook, which is a hard sell in 2019 (Russell Brandom/The Verge) https://www.theverge.com/2019/6/18/18683867/facebook-cryptocurrency-libra-calibra-trust-banking
The Facebook-backed Libra Association contains no major banks in its initially announced group of partners (Mike Dudas/The Block) https://www.theblockcrypto.com/2019/06/18/where_are_the_banks/
Details and explanations from Daily Tech News Show 3555 """WHAT IS IT Facebook announced that it will launch its Libra cryptocurrency in first half of 2020.
Facebook is running it and building it through end of the year. Plans to hand it over to the nonprofit Libra Association."""
"""WHO'S RUNNING IT Libra Association - 28 partners Headquarters in Geneva, Sitzerland Includes Facebook's Calibra, Coinbase, Mastercard, Visa, eBay, PayPal, Stripe, Spotify, Uber, Lyft, Vodafone, Womens World Banking, and Kiva.
"""WHAT DOES FACEBOOK GET OUT OF IT? Facebook's Part - Calibra
AND?
Facebook’s VP of blockchain, David Marcus “If more commerce happens, then more small businesses will sell more on and off platform, and they’ll want to buy more ads on the platform so it will be good for our ads business.”
"""How PRIVATE IS IT? PRIVACY
-- anyone who signs up must share a government ID and other personal information.
CHALLENGES
"Avis de Patrick Beja: Ce n'est pas un produit Facebook. Totalement Open Source, FB n'a pas plus de contrôle sur le projet que les dizaines d'autres membres. Une monnaie virtuelle est une composante nécessaire de la prochaine évolution de Facebook déjà détaillée par Zuck : les ""super apps""."
Quels sont vos avis & analyses ?
Merci,
submitted by GrenobleLyon to vosfinances [link] [comments]

Procédure pour la migration en français

Note for admin, this post is for the french community. Some of us are not good enough in english to be 100% sure to understand everything about the blockchain migration to f(x). Please do not delete this post ;) Feel free to contact me if you need some clarifications.
Voici les informations que vous devez connaitre concernant la procédure de migration qui va commencer dans quelques jours.
Tout d’abord, un petit rappel sémantique, il faut bien faire la différence entre un « coin » et un « token », surtout que même l’équipe officielle de Pundi X se mélange les pinceaux et que ça complique la lecture des infographies. Donc, un « coin » est la « monnaie » « officielle » d’une blockchain. Par exemple le bitcoin, l’ether ou le komodo sont des « coins ». Ils évoluent sur la blockchain bitcoin, ethereum ou komodo. En parallèle, certaines blockchains – comme celle d’éthereum- permettent à des projets de créer des « tokens » ou « jetons» qui fonctionneront sur la blockchain officielle tout en gardant une relative indépendance. Ainsi toutes les cryptos ERC-20 sont des «tokens» de la blockchain Ethereum. Le projet de la migration de Pundi X, c’est de quitter la blockchain Ethereum pour une nouvelle qui s’appelle f(x). Le « coin » associé sera le f(x). Et sur cette blockchain il y aura deux « tokens » qui correspondront aux actuels NPXS et NPXSNEM.
Le but des prochains mois sera donc de faire passer TOUS les NPXS/NPXSNEM vers les nouveaux « tokens » (au nom relou de NPXSFX et NPXSNEMFX) qui évolueront dans une blockchain complètement indépendante d’Ethereum.
Je vais séparer le texte en deux parties, une première pour le fonctionnement modifié de l’airdrop et une seconde pour la migration.
  1. L’airdrop. Initialement on devait avoir une distribution mensuelle dégressive de NPXS/NPXSNEM jusqu’à fin 2020. En raison de l’avancée de la régulation gouvernementale des cryptomonnaies, Pundi X a décidé d’accélérer la distribution afin de pouvoir remplir son engagement du White Paper. En effet il y a un risque que dans un futur proche (<2020) il soit interdit/difficile de réaliser des airdrops. Donc Pundi X va distribuer l’intégralité des NPXS/NPXSNEM qui devaient l’être en 2 ans en seulement 3 mois. D’où une distribution mensuelle d’environ 11%. L’airdrop fonctionne sur les portefeuilles habituels comme d’hab, rien de nouveau. A priori idem pour ceux qui hold sur exchange (Binance et co.) mais bon… holder sur exchange c’est crétin donc je ne m’attarde pas là-dessus (une crypto sur exchange ne vous appartient pas). A la fin des 3 mois, TOUS les NPXS/NPXSNEM (moins les burns) seront en circulation, ça va donc faire un énorme apport de liquidité avec une belle dilution mais bon, c’est la vie.
  2. La migration. A partir du 10 mars commence le début de la migration vers la future blockchain f(x). Pour effectuer ceci, Pundi X met en place plusieurs façon pour le faire, que je détaille en dessous. Notez que je ne donne pas trop de dates ni de chiffres de distribution car ce n’est pas le but, DYOR.
a. Pour ceux qui se contrefiche d’avoir des « coin » f(x). Vous n’avez rien à faire dans un futur proche. Touchez vos airdrops et ensuite attendez. Lorsque la migration sera prête, vous aurez juste à convertir vos NPXS/NPXSNEM contre les nouveaux tokens NPXSFX/NPXSNEMFX au ratio 1 :1. C’est-à-dire que si vous aviez 100 000 NPXS, vous les échangerez contre 100 000 NPXSFX. Comment ? Ce sera officiellement confirmé plus tard, mais dans tous les cas vous ne pourrez pas les recevoir sur votre wallet ERC-20 (Ledger, MEW…) ou sur exchange (Binance…) puisque ces tokens ne seront plus des tokens dépendant d’Ethereum. A priori ce sera X wallet, et dans l’avenir peut être sur un wallet f(x) compatible si Ledger intègre le nouveau coin par exemple. Lorsque la migration sera terminée, vous pourrez toujours acheter des coins f(x) sur les marchés où il sera accessible. L'avantage de ce procédé c'est que vous pourrez vendre votre bags n'importe quand sans manquer une opportunité.
b. Pundi X vous offre la possibilité d’acquérir des coins f(x) pendant la migration. Il y a pour cela deux façons distinctes.
i. Le « stake ». Cette partie commence le 10 mars et dure un an. Elle consiste à bloquer sur votre wallet ERC-20 (hors exchange a priori) des NPXS/NPXSNEM. Pour chaque 100 000 NPXS bloqués, vous toucherez x f(x) par mois (x qui varie, c’est en fonction de plusieurs paramètres mais vous avez l’idée). Pundi X va sortir une nouvelle version de l’appli Xwallet d’ici quelques jours. Vous aurez la possibilité de lier votre compte XWallet à votre wallet ERC-20. Ainsi, Pundi X pourra savoir le montant de NPXS/NPXSNEM bloqués et vous donner vos f(x) sur le X wallet. A la fin de la migration, vous convertirez vos NPXS/NPXSNEM contre des NPXSFX/NPXSNEM au ratio 1 :1 .
ii. Burn. Pundi X vous offre la possibilité d’obtenir des f(x) en brûlant (détruisant) des NPXS/NPXSNEM. Cela commencera un peu plus tard dans l’année. Concrètement, vous détruirez par exemple 100 000 NPXS et en échange vous recevrez un certain montant de f(x). CE MONTANT SERA PLUS AVANTAGEUX QUE CE QUE VOUS AURIEZ EU EN BLOQUANT CE MEME MONTANT. Les NPXS/NPXSNEM détruits seront enlevés du circulation supply et ne seront donc jamais convertis en NPXSFX/NPXSNEMFX.
Voilà ! En résumé, vous pouvez : ne rien faire du tout, bloquer vos tokens pendant X mois (vous pouvez arrêter à tout moment) ou détruire vos tokens. Ou un mix des trois !
La question à se poser est : voulez-vous des f(x) ? Si non alors ne faites rien.
Si oui, alors en voulez-vous un maximum ou juste un petit bout ?
Personnellement, je vais bloquer mon bags de NPXS en liant mon ledger à mon X wallet pour recevoir quelques f(x) gratuitement puis je changerai mes NPXS contre des NPXSFX en fin de compte. Et je vais brûler les 11% que je vais recevoir pendant les 3 prochains mois pour recevoir plus de f(x).
submitted by PataPouf12 to PundiX [link] [comments]

Toqqn - Fundraising

Toqqn - Fundraising
The Toqqn project is unusual in a way that we only aim to collect the funds that’s necessary for the platform development. We don’t aim to collect funds in millions and hence only 10% of the total supply will be offered for the investors. We are aiming to raise only to cover the actual costs of building the project. For us, the primary purpose of Toqqn is to benefit our user base by decentralizing their data, and to further the adoption of crypto as a payment system. A total of 100 million toqqn (TQN) will be offered during the fundraising period, with a goal to raise at least $100,000. Investors will be able to contribute to the projet from 1st week of November. Investors and supporters can secure TQN with BTC, ETH, PayPal & Payoneer.
https://preview.redd.it/0tiual6pjzw21.png?width=1280&format=png&auto=webp&s=bf27bc7f04a24b149ce693fa9a097079f8a907cb
www.ooobtc.com #ooobtc #obx #IEO #Coin_of_month #crypto #bitcoin #ethereum #Airdrop #launchpad #blockchain #btc #toqqn #dogecoin #Btk #usdt #cryptocurrency #Btcone #OVC
submitted by Alex1998Sasha to BlockchainStartups [link] [comments]

Les pieces stables

Que sont les pièces stables? USDT, TUSD, GUSD, USDC et USDQ
Que sont les pièces stables? USDT, TUSD, GUSD, USDC et USDQ
Dans cet article, Slava Mikhalkin parle de l' USDQ , un stablecoin entièrement algorithmique offrant fiabilité et facilité de sécurisation pour Bitcoin. Travaillant en tant qu'architecte de chaînes de blocs avec PLATINUM ENGINEERING, Slava collabore avec l'équipe de + 200 employés pour développer des solutions innovantes dans les portefeuilles en marque blanche , les STO et les plates-formes de collecte de fonds des IEO.et des modèles commerciaux à cycle complet pour les projets de chiffrement. Une proposition de valeur clé, apportée par PLATINUM ENGINEERING, est une approche holistique, dans laquelle un pool de talents polyvalent aide les startups à renforcer leurs capacités en informatique, en marketing et en droit. L'USDQ, unique et décentralisé, présente divers algorithmes de stabilisation des prix, un système complexe d'incitations pour les traders et un module d'analyse prédictive basé sur l'IA. Ce roman de stablecoin est à noter tant qu'il est en train de prendre de la vitesse.
Avant-propos
Il est clair que les cryptomonnaies entrent progressivement dans l’économie mondiale et se rapprochent de l’adoption massive. Les crypto-monnaies offrent un certain nombre d'avantages - décentralisation et confiance, réduction des commissions et désintermédiation - qui permettent aux utilisateurs d'effectuer plus facilement leurs transactions quotidiennes. Tout le monde peut transférer de la valeur dans le monde entier, en gagnant du temps de traitement rapide.
En comparaison, envoyer de la valeur au-delà des frontières via des systèmes financiers traditionnels nécessite de longues périodes d'attente et des frais, tout en contraignant les utilisateurs à suivre des processus extrêmement complexes. Par exemple, si une personne du Japon veut envoyer de l'argent en Angleterre, les frais peuvent varier de 5% à 10%, selon le système utilisé. En outre, il y aura des frais de conversion de devise. Il semble que les joueurs centralisés, qui manquent actuellement de concurrence, fixent les frais et les commissions comme ils le souhaitent.
Et ce sont les commerçants qui effectuent des transactions transfrontalières qui trouvent le plus pénible de travailler avec des institutions de financement traditionnelles. Ils continuent à perdre de gros montants de leurs bénéfices potentiels, ne faisant que payer des frais aux processeurs de paiement. Cela incite les entreprises à augmenter leurs prix et à répercuter ces dépenses sur les consommateurs ordinaires. Crypto propose un changement de paradigme, apportant à la table une vitesse fulgurante et des frais réduits. Bien que les cryptomonnaies retiennent de plus en plus l'attention des marchands du monde entier, il existe encore de nombreux obstacles à une adoption plus large, parmi lesquels la volatilité des prix, les limitations en matière d'évolutivité et autres.
La volatilité est certes le plus gros obstacle qui empêche les entreprises d’utiliser davantage de cryptomonnaies. Bitcoin peut connaître d’énormes fluctuations en quelques heures, voire quelques minutes. En outre, des pièces majeures comme Bitcoin et Ethereum posent des problèmes d’évolutivité, ce qui entraîne un temps de traitement élevé. Un commerçant, qui doit traiter des centaines de paiements quotidiennement, ne pourrait pas gérer ses affaires efficacement si les transactions se trouvaient bloquées plusieurs jours de suite. En plus de cela, il est extrêmement difficile pour les adoptants de convertir les crypto-monnaies en fiat via les banques et les autres agents financiers avec lesquels ils travaillent habituellement.
Les crypto-monnaies cherchent à offrir des solutions à tous ces problèmes.
Qu'est-ce que stablecoin?
Un stablecoin est une crypto-monnaie, dont l'architecture permet à son prix d'être toujours égal au prix d'un autre actif. La plupart des pièces en dollars sont indexées sur le dollar américain. Les plus grands noms des crypto-monnaies sont Tether, Dollar Gemini, USDQ, TUSD et autres.
Comment les Stablecoins parviennent-ils à être aussi stables?
Contrairement aux autres pièces qui flottent librement, les crypto-monnaies stables exigent que chaque unité soit adossée à une unité de la monnaie fiduciaire. Par exemple, Tether (USDT) fixe 1 USDT à 1 USD sur une base individuelle. De cette manière, les pièces de monnaie sont quelque part entre les crypto-monnaies et les fiats ordinaires. Tether est basé sur sa propre blockchain construite sur les systèmes Bitcoin, Litecoin et Ethereum.
Bien que Tether soit la plus grande caisse stable, son fonctionnement soulève un certain nombre de problèmes. Le plus important est la controverse persistante sur les réserves en fiat, que l'émetteur est censé stocker sur un ratio de un pour un par rapport au nombre d'unités Tether émises. La société a déclaré que la vérification serait effectuée dans un proche avenir, mais il y a quelques semaines à peine, elle a commencé à affirmer qu'il ne s'agissait pas uniquement de liquidités, mais également de prêts à d'autres sociétés pouvant être enregistrés en tant que réserves fiduciaires. Ces déclarations ont entraîné une méfiance croissante parmi les passionnés de cryptographie.
Un autre projet est TrueUSD (TUSD). Il se fixe également à USD. La différence avec Tether réside dans l'ouverture aux audits et à la transparence. La société est ouverte aux audits tiers, elle publie les rapports dûment vérifiés sur les réserves fiduciaires qu'elle détient. De plus, les utilisateurs bénéficient de protections légales.
USDC est un autre stablecoin créé par le fameux Cercle de crypto-monnaie d'échange. Tout comme TUSD, si offre la conformité réglementaire et la transparence. Le gros problème de tous ces systèmes est le fait qu’ils permettent aux autorités de saisir les fonds des utilisateurs, ce qui va totalement à l’encontre de l’idée même de décentralisation et de lutte contre la censure, sur laquelle repose la crypto.
USDQ est différent des autres monnaies stables puisqu'il ne s'appuie pas sur la devise fiduciaire, mais sur le bitcoin et les 10 autres crypto-monnaies du futur. Cela permet à l'écosystème d'éviter de traiter avec les systèmes financiers traditionnels. Grâce au processus de surdimensionnement, USDQ transforme des crypto-monnaies très volatiles en USDQ indexé en USD, ce qui est parfait pour stocker de la valeur et traiter des transactions dans l’économie externe sans aucun risque de variation de prix. La pièce est développée par PLATINUM ENGINEERING et la petite communauté grandit lentement autour du projet.

Pourquoi avons-nous besoin de Stablecoins?
Les Stablecoins ont évolué en tant que nouvelle itération sur les crypto-monnaies, permettant de résoudre des problèmes tels que la forte volatilité et les interactions avec les systèmes financiers traditionnels.
Des pièces comme USDQ s’assurent que divers mécanismes sont utilisés afin de stabiliser les prix à la parité USD. Les traders peuvent facilement convertir leurs Bitcoins en USDQ et éviter ainsi l’impact négatif sur les variations de prix indésirables. Les pièces Stablecoins sont très faciles à utiliser, ce qui est une aubaine pour les utilisateurs non avertis. Toute personne de partout dans le monde peut rapidement convertir une propriété en monnaie stable, sans avoir à se préoccuper des futurs changements de prix et sans s'inquiéter des risques potentiels de perte de fonds. En règle générale, vous trouverez toujours divers billets de banque sur les échanges cryptés, ce qui permet aux traders de se déplacer rapidement autour des écuries et autres cryptos.
Comme nous l'avons dit plus haut, les paiements transfrontaliers sont ceux qui gagnent le plus avec l'utilisation des stablecoins. Cette espèce hybride entre fiat et crypto contribuera à ouvrir la valeur cachée du commerce mondial, représentant des milliards de dollars de profits pour les parties prenantes.
USDQ est un stablecoin décentralisé , qui utilise des algorithmes pour offrir une stabilité et une fiabilité accrues . Entièrement en chaîne et surveillé par des robots d’intelligence artificielle à grande vitesse, l’écosystème offre des défenses fiables contre les attaques et les actes malveillants. Première ligne de fabrication de pinces fiat, l'USDQ est présenté par l'équipe PLATINUM ENGINEERING, qui cherche à trouver des solutions innovantes en matière de garantie, en utilisant des mécanismes de stabilisation et des oracles pour les pièces de grande endurance. Entièrement anonyme, USDQ dépasse les limites de ce monde hérité.
PLATINUM ENGINEERING partage ouvertement son développement et ses vecteurs de croissance, permettant aux parties prenantes d’en apprendre davantage sur les solutions de pointe dans le domaine des chaînes de blocs / cryptage. PLATINUM ENGINEERING a déjà permis à plus de 150 projets de cryptographie de se développer grâce à l’économie émergente de la blockchain. Les entreprises seraient émerveillées par les nouvelles capacités qu’elles peuvent obtenir grâce à la reconnaissance de leurs modèles commerciaux, à l’automatisation des processus opérationnels habituels et à l’attrait des investisseurs sur les marchés de la cryptographie. L'équipe invite la communauté à contacter directement via les groupes officiels de Telegram , Facebook ou LinkedIn . Les lecteurs apprendront à obtenir de nouveaux avantages concurrentiels en exploitant la blockchain de leur blog .
submitted by leonce1998 to u/leonce1998 [link] [comments]

Kin & Atomic Wallet MISE À JOUR IMPORTANTE

Kin & Atomic Wallet MISE À JOUR IMPORTANTE
https://preview.redd.it/mr7xpy9dbap21.png?width=640&format=png&auto=webp&s=0c7da041b94a62357289af0c9617b4c53e29c807
Dans l'article d'aujourd'hui, je vais continuer à parler de portefeuille Atomic, à savoir de nouveaux accords de partenariat et d'ajouter de nouveaux jetons à la liste des crypto-monnaies prises en charge.
Il est intéressant de dire que le portefeuille Atomic est un portefeuille multi-devises qui offre un maximum de commodité aux utilisateurs quand il s'agit de gérer les crypto-actifs. L'une des principales caractéristiques de Atomic wallet est la possibilité pour les utilisateurs d'échanger des crypto-monnaies entre eux. Le portefeuille est un mécanisme multifonctionnel et incroyablement pratique d'échange de crypto-actifs. Par ailleurs, Atomic Wallet a déjà un produit en cours d'exécution, qui est disponible pour téléchargement sur le site du projet. https://atomicwallet.io/
La figure ci-dessus montre que, conformément à la feuille de route 2019, les développeurs prévoient d'ajouter plus de 20 nouveaux jetons et pièces de monnaie à leur portefeuille. Examinons plus en détail l'ensemble du processus, en commençant par entrer dans le portefeuille. Télécharger l'application mobile Atomic Wallet https://play.google.com/store/apps/details?id=io.atomicwallet
https://preview.redd.it/2eulp65ebap21.png?width=1353&format=png&auto=webp&s=2cc6952edef375efdd5243417aa960401cf1485a
Au début, lorsque vous ouvrez le portefeuille, vous verrez un menu pour créer un nouveau portefeuille ou restaurer l'ancien en utilisant une phrase secrète de 12 mots.
Après cela, le processus d'enregistrement du portefeuille commence, qui comprend la création d'un mot de passe unique. À l'étape suivante, il est important d'écrire et de mémoriser une phrase secrète de 12 mots en anglais, car c'est la seule façon de restaurer l'accès au portefeuille en cas de perte du mot de passe. Personne ne doit connaître ces mots! C'est un moment très important!
Ensuite, allez à l'onglet "portefeuille" et là, à travers la recherche dans le coin supérieur gauche, vous pouvez trouver le marqueur KIN. Comme il s'agit d'un jeton ERC-20 standard, vous aurez une adresse identique à votre adresse ETH dans Atomic Wallet.
Kin & Atomic Wallet
KIN est un projet avec lequel les développeurs d'applications peuvent se concentrer sur la création d'une expérience utilisateur étonnante, les utilisateurs peuvent profiter des meilleures applications sans se soucier de leurs données volées, et tout le monde est reconnu et compensé équitablement pour la valeur qu'ils créent. Ce n'est pas seulement une nouvelle façon de faire des affaires, c'est une nouvelle façon de penser qui met les gens au centre de l'attention, en se concentrant sur la créativité, l'expérience et la communication. Kin token permet aux développeurs d'applications grand public de créer une interaction profonde, d'augmenter la rétention et de gérer un revenu et une croissance durables dans un écosystème complet où tout le monde gagne ensemble. Lire la suite https://www.kin.org/about
https://preview.redd.it/5wmlpi0fbap21.jpg?width=540&format=pjpg&auto=webp&s=873ccd8befe6d47c32db490b62b5ac156e83c444
Après avoir rechargé votre solde, vous pouvez utiliser différentes fonctions du portefeuille Atomic. L'essentiel est de se rappeler que pour la sortie du jeton KIN, il est nécessaire d'avoir une certaine quantité d'ETH sur le solde pour payer la Commission sur le réseau Ethereum.
Si vous voulez stocker vos jetons KIN dans un endroit sûr et sécurisé, Atomic Wallet est la plate-forme idéale à cet effet. À l'heure actuelle, plus de 100 mille utilisateurs font confiance à cet appareil. Ce fait donne confiance à l'avenir brillant de ce portefeuille.
WEBSITE: https://atomicwallet.io/
WHITEPAPER: https://download.atomicwallet.io/atomicwallet-whitepaper.pdf
ANN BITCOINTALK: https://bitcointalk.org/index.php?topic=4437510.0
TELEGRAM: https://t.me/atomicwalletchat
FACEBOOK: https://www.facebook.com/atomicwallet
TWITTER: https://twitter.com/atomicwallet
AURTHOR Natali1973
https://bitcointalk.org/index.php?action=profile;u=1799292;sa=summary
submitted by Natali1973 to CryptoMangust [link] [comments]

Minimal fundraising only for Toqqn

The Toqqn project is unusual in a way that we only aim to collect the funds that’s necessary for the platform development. We don’t aim to collect funds in millions and hence only 10% of the total supply will be offered for the investors. We are aiming to raise only to cover the actual costs of building the project. For us, the primary purpose of Toqqn is to benefit our user base by decentralizing their data, and to further the adoption of crypto as a payment system. A total of 100 million toqqn (TQN) will be offered during the fundraising period, with a goal to raise at least $100,000. Investors will be able to contribute to the projet from 1st week of November. Investors and supporters can secure TQN with BTC, ETH, PayPal & Payoneer. Toqqn Price: Toqqn’s initial value during the fundraising is set at $.001. Price will increase per week from $0.002 to $0.005. Investors will receive toqqns within the 1st week after the fundraising finishes. Later on TQN can be used as a utility, a payment method to buy, sell services in the marketplace which comes in Phase 3 of the project.

Toqqn #ico #crypto #bitcoin #ethereum #blockchain #btc #toqqn

submitted by mommynigabby to Crypto_General [link] [comments]

The Toqqn project

The Toqqn project is unusual in a way that we only aim to collect the funds that’s necessary for the platform development. We don’t aim to collect funds in millions and hence only 10% of the total supply will be offered for the investors. We are aiming to raise only to cover the actual costs of building the project. For us, the primary purpose of Toqqn is to benefit our user base by decentralizing their data, and to further the adoption of crypto as a payment system. A total of 100 million toqqn (TQN) will be offered during the fundraising period, with a goal to raise at least $100,000. Investors will be able to contribute to the projet from 1st week of November. Investors and supporters can secure TQN with BTC, ETH, PayPal & Payoneer.

Toqqn #ico #crypto #bitcoin #ethereum #blockchain #btc #toqqn

submitted by mommynigabby to cryptoexpress [link] [comments]

[FRENCH 🇫🇷] HPB — High Performance Blockchain, L’EOS Killer qui monte !

[FRENCH 🇫🇷] HPB — High Performance Blockchain, L’EOS Killer qui monte !
HPB Vs. EOS
High Performance Blockchain est actuellement encore un token ERC-20 à l’heure où j’écris ces lignes. Le swap vers le mainnet n’a pas été encore dévoilé mais devrait être imminent. Le but principal de HPB est de proposer jusqu’à 1 Million de transaction par seconde ! Bien loin devant Ethereum et même EOS. HPB proposera également des Dapps (application décentralisées) sur son réseau ! Ces Dapps devront être approuvées par HPB ce qui est différent des Dapps sur le réseau NEO qui n’ont pas besoin d’être sélectionnées. Ainsi le réseau HPB s’oriente vers un usage plus professionnel et institutionnel que son homologue.
UnionPay & IFC
Après un partenariat avec Union Pay ! (le VISA chinois), HPB signe cette fois un partenariat avec l’IFC (International Finance Corporation of the World Bank Group); Rien que ça ! Ces partenariats renforcent considérablement l’image de HPB et de sa technologie. De nombreux projets en collaboration avec ces banques montrent une volonté très forte d’amener HPB à se développer dans le monde de la finance afin d’apporter une solution de scalabilité concernant la vitesse des transactions sur la Blockchainmanquante encore aujourd’hui. La vitesse du réseau de paiement VISA est de 56 000 transactions par seconde théorique, la moyenne étant de 4 000 transactions par seconde.
La scalabilité, l’IA learning, le Cloud-computing sont des enjeux importants dans la crypto sphère et attirent de larges investissements de la part des grosses infrastructures du monde bancaire et de la finance.
submitted by aurelien_beranger to HPB_Global [link] [comments]

What the first Decentralized Organism on Earth needs to let this awakening still sleeping giant grow, spread and evolve fast.

The Tezos Community is really amazing.
There are so many blockchain projects today. Many are good. But when I look at the more than 1500 projets in existance (which of course are not all blockchains) I am only amazed by very few.
Tezos is one of these. Tezos has so many new inventions which solve a lot of the main problems of Blockchains (Proof of Stake, Michelson, STARK, ...). Alone looking at the GitLab statistics since December 2017 is fantastic.
But now to my message: Tezos is not only a Blockchain, it has to offer more than this. We will be the first community on earth which will function like a state. We will have our own elections, no elections for presidency, but for decisions. We will have direct votings.
But to really compete with the huge well-known Blockchains, especially Ethereum, Neo and Cardano there are a few aspects I want to point out which have to happen very soon.
  1. We need something like MyEtherWallet for Tezos. Is there already a project like this?
  2. We need Explorers. Concerning this there has already been a lot of work. Thanks to the people who worked on the following resources:
tezoschain.io ostez.com tezosscan.io tezos.id
I am sure there are a lot more people working on amazing projects. Thumbs up for you as well!
  1. Exchanges. Yes, it is important that Tezos will get listed on huge exchanges like Coinbase/GDAX, Bitfinex, Bittrex ... But I am sure that no huge exchange can ignore this still sleeping giant, which will weak up very soon.
  2. Very few people know about Tezos right now. This is the point where we as a community have to go FRAM: We have to spread the word to the whole world. Ethereum did a lot of work to get the people to know Blockchain Technology, so we can focus our combined strengt on all the new aspects. We have the Second Mover Advantage like Amazon only two decades ago also had. (en.wikipedia.org/wiki/First-mover_advantage#Second-mover_advantage) I am especially talking about Proof of Work and Baking. Baking requires 10000 Tezos as has been confirmed by Arthur several times. So if you are close to the 10000 Tezos get some more as long as you will be able to afford more Tezos. I don't think it will be possible to buy a lot of Tezos for little money in 1 year as Tezos is quite expensive already. Furthermore, in a Proof of Stake Syste nobody wants to sell his coins. The more people have their Roll (=10000 Tezos) the better the voting will work. Let us start this new chapter: Let us be the first decentraliced Community with voting and let us introduce Proof of Stake to the World. (I still don't want to call us state but maybe one day we will be called that.)
  3. It will be important that the community knows about the Technology of Tezos and the recent development.
For this I want to share a short list of helpful Websites:
  1. tezos.help (First Website to start your research - there you will find a far longer and better list of Websites.)
  2. forums.tezos.community
  3. doc.tzalpha.net/index.html (The documentation - here you will find all the Technological Knowledge.)
  4. tezzigator.com/index.html (Very good list of resources as well.)
  5. gitlab.com/tezos/tezos/activity (If you want to see how much there is happining right now.)
These four Websites will guide you through the Tezos Universum the excellent working developing team around arthur is creating for us.
As I stated before I hope that the Voting Mechanism of Tezos will be a huge advantage to push Code to the Blockchain faster but also more secure. So let's look forward to the Mainnet Launch, which will mark the start of this Amazing Journey and especially on seeing the genious ideas the Community will come up with to improve the Tezos Blockchain.
submitted by sechunt to tezos [link] [comments]

[À Lire] Tout sur Monero, résumé en Français

Qu'est ce que Monero (XMR)?
Monero est une (crypto-)devise sécurisée, personnelle et intraçable. Monero est Open-source et librement accessible à tous.
Monero est une vraie monnaie que tout le monde peut réellement utiliser dans la vraie vie. Il permet simplement de recevoir des paiements sans de soucier de la provenance des fonds. Avec les systèmes dit 'transparents' comme Bitcoin, Ethereum, Verge ou Dash (par exemple), les personnes ne peuvent qu'espérer (ou bien passer pas mal de temps à vérifier) que le payeur n'a pas utilisé ses fonds de manière frauduleuse. De plus, les vendeurs ne souhaitent pas que les acheteurs soit tracés et connus de tout, tout comme chacun d'entre nous ne veut pas que tout le monde sache combien nous dépensions. Si je dépense plus que je ne devrais sur Amazon, c'est mon problème.
Monero est différent car chacune des transactions est toujours privée. Il n'y a aucun moyen pour une mine ou une plateforme d’échange de devise de désactiver ces transactions privées. Par conséquent, l’anonymat offert par Monero dépasse largement celui des autres cryptomonnaies. À ce jour (depuis le fork de septembre), 100% des transactions cachent l'émetteur, le receveur et le montant. Il n'y a également aucune raison d'avoir peur d'effectuer une transaction privée, puisque toutes les transactions Monero le sont. En aucun cas une transaction peut "briller" plus que les autres.
Cette "privacy" (ce qui relève du privé, au sens personnel) est apportée par ces 4 principales technos :
Il y a bien d'autres choses qui font que Monero est un bon projet :
Maintenant que vous être familier avec Monero, et êtes convaincu qu'il utilise ce qui se fait de mieux en cryptographie, qu'apporte-t-il de plus par rapport aux autres crypto-monnaies ?
Suis-je un forcément un délinquant si j'utilise Monero ?
Non, bien sûr que non. Monero se considère comme la monnaie de la liberté. Il est possible d'en faire ce que l'on veut, où on veut, quand on le veux. Cependant, il n'est évidement pas conseillé de mettre tout ses revenus dedans, bien que nous croyons fortement dans son utilité dans la vie réelle, il y a toujours un risque non négligeable lié aux marchés boursiers. Après, ce que vous en faites ne nous regarde pas ! (et il nous serait impossible de le savoir ! ;) )
D'où vient le mot "Monero" ?
Monero vient de l’Espéranto. Il signifie "pièce de monnaie", "monnaie" ou "devise". Le pluriel de Monero est "Moneroj"
OK. Comment débuter ? Comment stocker mes Moneroj ?
Nous recommandons UNIQUEMENT l'usage des logiciels officiels:
Guide d'installation pour grand-maman !
Y a-t-il un portefeuille léger pour Monero ?
Pas pour le moment, mais il est possible d'utiliser l'interface officielle en la connectant à un nœud existant. C'est vrai que le client officiel est relativement lourd, mais les équipes de devs travaillent durement à son allègement.
Y a-t-il d'autre moyen de stocker des Moneroj ?
Oui, il existe plusieurs portefeuille pour mobile, mais nous ne les recommandons absolument pas car ils ne sont pas issus de développements officiels. Certains ont fait état de perte de Moneroj, de vol ou autre. Si vous voulez tout de même utilisez un portefeuille tiers, faites le en tout état de cause et de connaissance, et pour de petites sommes. La plupart de ces portefeuilles tiers possèdent vos clés privées (ce qui sert à générer votre adresse, et ne doit absolument pas être connue de quiconque (sauf peut-être un avocat, pour vos enfants au cas où )) et donc les moneroj présents ne vous appartiennent pas.
Comment acheter des moneroj ?
Il existe plusieurs plateformes d’échange de cryptomonnaies contre des devises.
Pour changer des crypto-monnaies entre elles:
En France, il existe La Maison du Bitcoin, qui permet d'acheter des bitcoin par virement ou carte bleue. Il suffit ensuite de changer les bitcoins pour des Moneroj (XMR) via Shapeshift ou une des plateformes d’échange listées ci-dessus.
MINING:
Où trouver une bonne mine (pool) ? Monero Pools
Quel logiciel de minage utiliser ? CPU:
GPU:
J'ai un commerçant qui accepte uniquement les bitcoins, mais bitcoin n'est ni privé ni anonyme. Comment faire ?
Il est possible d'utiliser XMR.TO, mais il serait bien de sensibiliser votre vendeur sur l'absence de privacy et d’anonymat inhérent au Bitcoin. ;)
Liste des ARNAQUES avérées:
SubReddit en relation avec le Monero:
(tous en Anglais)
Note:
Ce post est une tentative hasardeuse de traduction faite par moi même du post original du sub principal. Si vous voyez une erreur, une coquille de trad ou une tournure de phrase ambiguë, dites le moi !
Je tenterais la traduction d'un des guides d'utilisation du GUI...
ttlk.
submitted by ttlk to Monero_Fr [link] [comments]

PikcioChain managed to get strong partners.

Hi guys,
PikcioChain has 2 of the big 4 accounting firms, a strong consulting firm as well as a leading blockchain project as partners. What do you think about it?
Check out the official website, there might be more info about the partners. And please ping me if I need to update this post with new partners or correct anything.
Official website: https://pikciochain.com/en/
submitted by Rmwhy to PikcioChain [link] [comments]

Project Ethereum - YouTube project ethereum - is it a scam? review Ethereum - YouTube Project Ethereum is Now Project Ethereum - Something different from the rest

Bonus Project: Just (JST) All the above popular DeFi platforms are built on the Ethereum network and the Just (JST) DeFi project breaks away from this pattern for it is built on the Tron (TRX) network. The latter protocol is the reason Just (JST) is a DeFi project to consider this year. Ethereum-centric fund Stake Capital echoed this in March, writing that the “project is dead,” noting that the “CEO, CTO and almost all key people have left Loom.” The project promised to be a Platform as a Service startup focused on helping developers build and launch scalable decentralized applications, with it largely involving the ... Justo A. Ortiz, Chairman of UnionBank of the Philippines, introducing Project i2i at Consensus 2018 as part of Kaleido’s announcement. As part of this exciting announcement, Justo Aboitiz Ortiz, Chairman of UnionBank of the Philippines, introduced one of our first projects developed on Kaleido, Project i2i: a payment network built on Ethereum to connect rural community banks in the Philippines. The project’s reliance on external oracles is also a point of contrast from its main peer Augur, which has developed its own in-house oracle. DeversiFi Last month, the DeversiFi team launched DeversiFi 2.0, which is a “high-speed, self-custodial exchange” that preserves users’ privacy and can facilitate more than 9,000 Ethereum ... Ethereum la monnaie utilitaire. L’ETH est une cryptomonnaie qualifiée de Money Lego. C’est-à-dire qu’elle sert de base à la construction de l’univers crypto.Si la cryptosphère est un espace en pleine construction, Ethereum en est l’ossature sur laquelle la majorité des projets se développent.

[index] [1842] [559] [2929] [4346] [2519] [6115] [7334] [6785] [1325] [5900]

Project Ethereum - YouTube

http://christyruffner.info Project Ethereum is a different kind of program based on crypto currency - Ethereum. Message me so I can share the details. Projec... Bienvenido al Proyecto Ethereum! PROJECT ETHEREUM Inicia el 12 de Junio de 2017 en Automático. Vaya a la sección Introducción para obtener videos paso a paso sobre cómo tener éxito. Loopring is an Ethereum based decentralized exchange protocol that is being created to allow users to exchange assets across various exchanges. In short, it ... Ethereum is a platform that makes it possible for any developer to launch next-generation applications, available worldwide in a completely decentralized fas... Project Ethereum Review == http://budurl.me/GOHere379 ← Start Here Have you seen a "Buy Now!" or "Add to Cart" button on the reviews of Product program? Thi...

https://binary-option-arabic.forextradingbasics.website